Processus gravitaires et évaluation de la stabilité des pentes : approches géologique et géotechnique : application à la marge algérienne et à l'effondrement de l'aéroport de Nice en 1979

par Gabriela Dan

Thèse de doctorat en Géosciences marines

Sous la direction de Jacques Déverchère.

Soutenue en 2007

à Brest .


  • Résumé

    La marge au large d’Alger n’avait fait l’objet d’aucune campagne scientifique majeure jusqu’à la réalisation de la campagne Maradja en 2003. Du coup, le travail de thèse sur la zone d’Alger a d’abord concerné la caractérisation morpho-sédimentaire de la zone et la cartographie des instabilités et des dépôts gravitaires. Dans un deuxième temps, il s’est concentré sur la caractérisation des propriétés physiques et mécaniques des sédiments, l’identification des mécanismes responsables de l��initiation des instabilités observées dans la zone d’étude et l’évaluation de la stabilité actuelle de la zone d’étude. Plusieurs résultats importants ont été obtenus : (1) les processus sédimentaires sont très clairement influencés par la morphologie de la marge, elle-même contrôlée par l’activité tectonique. La sédimentation sur la marge algérienne est donc très hétérogène, contrastée et contrôlée par deux processus : (a) les processus gravitaires incluant les courants turbiditiques et les glissements sous-marins et (b) la sédimentation hémipélagique (2) de nombreux glissements ont été observés et décrits sur la zone d’étude. La majorité des glissements est caractérisée par une surface inférieure à 0. 2 km2 et un volume moyen de 0. 003 km3. Seul, un glissement au large de la ville de Dellys est hors norme, caractérisé par un volume très supérieur à la moyenne et égal à 0. 18 km3 (3) la présence de couches de silt et sable susceptibles de se liquéfier est un facteur prépondérant d’initiation des glissements. L’évaluation du potentiel de liquéfaction pour les couches de sable, montre une possibilité de liquéfaction pour des séismes soumettant la colonne sédientaire à un PGA de 0. 2 g, une valeur qui a pu être atteinte par les séismes historiques connus. (4) l’évaluation de la stabilité de la même zone montre l’instabilité et la rupture de la pente pour un PGA de seulement 0. 1 g, valeur encore plus facilement atteinte par les séismes historiques connus. Au contraire de la marge algérienne, la zone de Nice avait déjà fait l’objet de nombreuses études décrivant le contexte géologique lié à l’accident de 1979 et cherchant à comprendre son fonctionnement. Le travail présenté ici a d’abord concerné une synthèse de l’ensemble des données disponibles et en particulier des mesures géotechniques nouvelles réalisées dans la zone, ainsi que de nouveaux prélèvements de terrain. Ceci a permis de mieux modéliser la stabilité de la pente niçoise près de l’aéroport et de simuler la stabilité du prodelta du Var avant et après la construction de l’aéroport. Une nouvelle explication du déclenchement du glissement est proposée: ce serait le fluage d’une couche d’argile sensible sous l’effet de la charge de l’aéroport qui aurait initié la rupture. Cette hypothèse semble très solide au regard des nouvelles données obtenues. Le poids des différents facteurs déclenchant de l’accident de 1979 est aussi discuté et sert de cadre pour une estimation des risques actuels.

  • Titre traduit

    Gravitary processes and slope stability assessment : geological and geotechnical approches : example of the Algerian margin and the 1979 Nice airport collapse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 385-392

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRD2007/13
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B231-DAN-P
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.