Figures de l'étrange et du familier dans la littérature contemporaine de Belfast : Robert McLiam Wilson, Glenn Patterson, Eoin McNamee, Ciarant Carson

par Catherine Conan

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Gaïd Girard.

Soutenue en 2007

à Brest .


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à la représentation littéraire de Belfast au tournant des années 1990. Elle veut montrer que, à la faveur d’un certain contexte historique, social et politique, la littérature a opéré une déconstruction des idéologies communautaires en Irlande du Nord, dont l’outil principal a été la mise en oeuvre d’une problématique de l’étrange et du familier. Partant de la conception freudienne de l’Unheimliche, la thèse examine d’abord les matérialisations spatiales du sentiment d’étrangeté dans la ville (claustrophobie, espaces limitrophes, surveillance. . . ). On se penche dans la seconde partie sur la dimension historique de l’étrangeté, pour montrer que la littérature résiste à une conception linéaire de l’histoire, qui se prête à toutes les instrumentalisations. Enfin, la thèse établit que la problématique de l’étrange et du familier est pour la littérature un moyen d’aborder la question de son rapport au réel, et de débarrasser la ville des simulacres de l’idéologie.

  • Titre traduit

    ˜The œfamiliar, the strange and the uncanny in contemporary Belfast literature : Robert McLiam Wilson, Glenn Patterson, Eoin McNamee, Ciarant Carson


  • Résumé

    This thesis examines the representation of Belfast in works of fiction published around the 1990. Its aim is to show that the historical, social and political context of that time made it possible for Belfast literature to deconstruct the nationalist and unionist ideologies, mainly through an. Exploration of the slippery thematics of the strange and the familiar. Taking the Freudian idea of the Unheimliche as its starting point, the thesis first describes spatial motifs of the uncanny as they are exemplified in Belfast literature (claustrophobia, margins, surveillance. . . ). The second part tackles the historical aspects of uncanniness, and shows that Belfast literature questions the linearity of the historical process, which is all too easily commodified by ideological discourse. Finally, the thesis claims that the uncanny is a way for literature to examine its own relationship to the real, thus baring the real of the simulacra of its sectarian representations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (537 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. t. II, p. 503-523. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2007/15A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.