Matériaux ethnographiques et linguistiques pour la connaissance d'une population rurale de Basse-Bretagne : les riverains des forêts domaniales de Camors-Floranges-Lanvaux (Morbihan) et leur rapport à l'espace boisé

par Suzanne Le Rouzic

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Jean-François Simon.

Soutenue en 2007

à Brest , en partenariat avec Centre de recherche bretonne et celtique (laboratoire) .


  • Résumé

    Ma recherche ethnologique porte sur l’observation et l’analyse de microsociétés qui ont en commun de vivre près des forêts domaniales de Camors-Floranges-Lanvaux (Morbihan), situées entre Vannes et Lorient. Elles couvrent près de 1 700 ha. L’objet de ma thèse est double. Elle repère certains traits spécifiques de la culture de ces riverains, dans un passé qui remonte à 1918 : savoir-faire du travail en forêt, usages forestiers, activités symboliques et imaginatives. . . Elle analyse ensuite, dans la même aire géographique, les modalités actuelles de rapport à cet environnement: de la forêt, ressource gérée par l’Office National des Forêts, à la forêt «réinventée» par les populations locales. Mémoire et mise en patrimoine contribuent a la construction identitaire et donnent sens et légitimité au lieu de vie. C’est l’ethnographie d’un patrimoine vivant qui change profondément, y compris le patrimoine linguistique.

  • Titre traduit

    Ethnographic and linguistic materials for the knowledge of a rural population in Basse-Bretagne : the residents of the domanial forests of Camors-Floranges-Lanvaux (Morbihan) and their relationship to the forest


  • Résumé

    My ethnologic research focuses on the observation and the analysis of microsocieties which have in common that they live near the domanial forests of Camors-Floranges-Lanvaux (Morbihan), situated between Vannes and Lorient. They cover approximately 1700 ha. My thesis deals with two subjects. It points out some specific features of the culture of these residents, in a past that dates back to 1918 : know-how in forest’ s works, forest’ s uses, symbolic and imaginative activities. . . Then it analyses in the same geographic area the current modalities of the relation to that environment: from the forest, resource that is administrated by the ONF (national forest management), to the forest that is “reinvented” by the local populations. Memory and patrimony contribute to the identity construction and give signification and legitimacy to the place of live. It’s the ethnography of a living patrimony that changes considerably, included the language patrimony

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (792 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. t. II, p. 774-783. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2007/9A-B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.