Recentrage stratégique, structure du capital et volatilité financière : le cas des entreprises cotées en Europe : 1987-2003

par Jean-Étienne Palard

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gérard Hirigoyen.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 4 , en partenariat avec Institut d'administration des entreprises (Bordeaux) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d'années, la transformation du périmètre d'activité des groupes européens a été marquée par un profond mouvement de recentrage des entreprises sur leur coeur de métier. L'objet de cette recherche vise à étudier et à tester l'influence du recentrage stratégique sur la modification de leur structure de financement et l'évolution de la volatilité de leur performance financière. L'échantillon testé regroupe les 250 principales sociétés cotées en Europe entre 1987 et 2003. La thèse est organisée en deux parties. La première partie est consacrée au cadre théorique. Une revue de la littérature portant sur les motifs et les conséquences des opérations de recentrage met en évidence deux insuffisances importantes dans la recherche académique. Les développements théoriques ont alors permis de formuler des hypothèses testables portant à la fois sur les déterminants stratégiques de la capacité d'endettement des firmes et les facteurs liés à l'augmentation de la volatilité financière. La seconde partie est consacrée à la démarche méthodologique et à l'analyse empirique. A partir d' analyses univariées et multivariées sur données de pannel, on observe que les entreprises spécialisées ou en phase de recentrage sont significativement moins endettées et à moins long terme que les firmes diversifiées. Par ailleurs, le mouvement de recentrage stratégique mis en évidence en Europe est positivement corrélé avec la réduction du niveau d'endettement. Deux mesures de volatilité financière basée sur sur la décomposition du MEDAF et le modèle de Campbell et al. (2001) ont ensuite été estimées indiquant une augmentation des composantes sectorielles et idiosyncratique de la volatilité alors que la composante liée au marché est demeurée relativement stable. Les résultats des régressions sur données de pannel montrent que l'augmentation de la volatilité propre à chaque firme est significativement corrélée avec la liquidité des titres, le mouvement de recentrage et le renforcement des investisseurs institutionnels.

  • Titre traduit

    Corporate refocusing, capital structure and financial volatility : the case of European listed firms : 1987-2003


  • Résumé

    Since twenty years, European firms have been refocusing on their core business. The objective of this research is to study and to test the influence of of refocusing strategies on the modification of capital structure and the increase of financial volatility. The sample is composed by the main 250 European listed firms for the period 1987-2003. The thesis is arranged into two parts. The first part is dedicated to the theoretical framework. A survey of the academic litterature about the grounds and the consequences of corporate refocusing programs put the emphasis on two different shortcomings. Hypotheses have been derived from the theoretical developments concerning the strategic determinants of debt capacity and the firm-level determinants of the increase of financial volatility. The second part is dedicated to the methodology and the empirical analysis. From univariate and multivariate analysis with dynamic panel data, we show that more focused firms carry a higher level of debt than diversified companies and the movement of corporate recofusing is positively correlated with the decrease in debt levels. Besides, two measures of financial volatility have been estimated based on the decomposition of CAPM and on the model of Campbell and al. (2001). We show that both the industry-level and the firm-level volatilities have increased significantly between 1987 and 2003 whereas the market-level component has stayed relatively stable over the sample period. The results of panel data regressions show that the growth of idiosyncratic volatility is significantly correlated with the volume of stocks traded, the movement of corporate refocusing and the reinforcement of institutional investors in the ownership structure of European listed firms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (623 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 371-401. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%007-47

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1761-2007-43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.