La contrefaçon de phonogrammes chez les adolescents : proposition et validation d'un modèle général

par Etienne Bosia

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-François Trinquecoste.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    La contrefaçon de phonogrammes chez les adolescents : proposition et validation d’un modèle général. L’industrie phonographique connaît actuellement une crise dont la cause principale serait la contrefaçon, comme le dénoncent régulièrement ses responsables, qui à force d’interviews, réaffirment unanimement que « le piratage tue le disque, le piratage tue la musique ». Doit-on cependant les croire aveuglément ? A travers l’analyse de 7 entretiens réalisés auprès des professionnels, une étude sectorielle et une étude juridique, la première partie de ce travail relativise ce propos en présentant l’industrie phonographique et les enjeux auxquels elle est actuellement confrontée. Le rôle de la contrefaçon étant établi, notre recherche commence par identifier et situer le préjudice subi en cas de contrefaçon. Une autre recherche qualitative, réalisée auprès de 21 consommateurs, nous amène à induire un modèle de construction de l’identité musicale de l’individu, modèle qui met en évidence le rôle prépondérant de l’âge et du sexe du consommateur en tant que variables structurantes de la consommation musicale, de l’acquisition et de la contrefaçon de phonogrammes. Notre identifions ensuite les différentes dimensions qu’il mobilise pour se procurer une œuvre, légalement ou non. Se focalisant ensuite sur la sous population des adolescents, notre travail fait émerger les construits susceptibles d’expliquer les comportements de contrefaçon : des spécificités dans l’orientation des systèmes de valeurs, l’implication à l’égard des disques, le degré de leadership et de propension à frauder sont autant de variables explicatives potentielles que notre recherche envisage conjointement dans un modèle général de la contrefaçon de phonogrammes, modèle testé et validé quantitativement auprès de 644 adolescents. Enfin, à travers le test et la validation de deux modèles sexués, nous confirmons, le rôle joué par le sexe du consommateur et des construits précités dans l���explication des comportements de contrefaçon de phonogrammes chez les adolescents et les adolescentes.

  • Titre traduit

    Counterfeiting of phonograms among adolescents : proposal and validation of a general model


  • Résumé

    Counterfeiting of phonograms among adolescents: proposal and validation of a general model. The phonographic industry is presently going through a crisis whose main cause would seem to be counterfeiting, as frequently decried by the heads of this industry, who, in repeated interviews, unanimously reaffirm that “piracy is sounding the death knell of discs, piracy is killing music”. However, should one believe them blindly? Through the analysis of 7 interviews conducted with professionals, a sectorial study and a legal study, the first part of this work relativizes these statements by presenting the phonographic industry and the stakes that confront it presently. Once having established the role of counterfeiting, our research begins by identifying and situating the prejudice suffered in case of counterfeiting. Yet another qualitative research, conducted with 21 consumers, leads us to induce a model of construction of musical identity of the individual, a model which highlights the dominating role of age and gender of the consumer as structuring variables of musical consumption, acquisition and counterfeiting of phonograms. After that we identify the different dimensions that he mobilizes in order to procure a work of art for himself, legally or otherwise. Focusing subsequently on the sub-population of teenagers, our work brings to the fore the constructs that are likely to explain the behaviours of counterfeiting: specificities in the orientation of value systems, involvement with regard to discs, the degree of leadership and propensity to fraudulent practices are as many potential explanatory variables that our research jointly considers within a general model of counterfeiting of phonograms, a model tested and validated quantitatively among 644 teenagers. Last but not least, through testing and validation of two gender-based models, we confirm the role played by the gender of the consumer and the aforementioned constructs in explaining behaviours of phonogram counterfeiting among teenage boys and girls.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 343-364. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%007-12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.