L'ordre et la sécurité publics dans la construction de l'Etat au Cameroun

par Pélagie Chantal Belomo Essono

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Andy Smith.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 4 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'ordre et la sécurité constituent le fondement de l'ordre politique au Cameroun. La création, l'"instauration" et la "restauration" de l'ordre représentent la mission essentielle de cet Etat. Dès lors, cette thèse vise à comprendre comment ces deux concepts construisent l'Etat du Cameroun et comment leur décomposition le déconstruit tout en le construisant. Ainsi, ce processus de fabrication de l'ordre sécuritaire et partant de l'Etat s'opère à trois niveaux. Primo, il se bâtit à partir de la collision et de la collusion entre l'endogène et l'exogène. D'une part, l'histoire coloniale (et du pacte colonial qui s'en suit) structure sa constitution. Dans cette perspective, la coopération militaire France-Cameroun (grâce aux schèmes, aux cadres cognitifs en termes de doctrine et de formation militaires, aux dispositifs sécuritaires français) constitue le socle de la défense et de la sécurité de ce pays. D'autre part, la sécurité du Cameroun se construit au gré de l'ordre international : "la guerre contre le terrorisme", des jeux, des enjeux stratégiques et géostratégiques des puissances à l'oeuvre dans le golfe de Guinée, le bassin du Congo, ainsi que de la sécurité nationale et intérieure de ces puissances. Enfin, sur le plan régional, les guerres qui travaillent l'Afrique médiane influencent et agissent sur les modes d'actions sécuritaires du Cameroun. En effet, la formulation, la formalisation de la politique étrangère et la pensée militaire de cet Etat sont fortement imprégnées par la "conflictogénie" qui modèle l'Afrique centrale. Secundo, les mécanismes de fabrication du "dedans" tentent de traduire les modalités de fabrication "endogéinisées" (c'est à dire récupérées et intégrées dans le corpus, la pratique sécuritaire internes) et endogènes de la sécurité. La production de l'ordre sécuritaire est un processus dont les forces de sécurité et politiques, dans leurs interactions ou leur déploiement, et les politiques publiques qui en découlent présentent une constance historique qui est le rapport de force, la domination et l'antagonisme dont la finalité est la perpétuation du système autoritaire, la préservation, la reproduction et la pérennisation du pouvoir des gouvernants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (539 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. (p. 471-497). Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%007-5
  • Bibliothèque : Les Afriques dans le monde (Pessac, Gironde).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : CEAN-TH-CA-541

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.