L'ordre et la sécurité publics dans la construction de l'Etat au Cameroun

par Pélagie Chantal Belomo Essono

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Andy Smith.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    L'ordre et la sécurité constituent le fondement de l'ordre politique au Cameroun. La création, l'"instauration" et la "restauration" de l'ordre représentent la mission essentielle de cet Etat. Dès lors, cette thèse vise à comprendre comment ces deux concepts construisent l'Etat du Cameroun et comment leur décomposition le déconstruit tout en le construisant. Ainsi, ce processus de fabrication de l'ordre sécuritaire et partant de l'Etat s'opère à trois niveaux. Primo, il se bâtit à partir de la collision et de la collusion entre l'endogène et l'exogène. D'une part, l'histoire coloniale (et du pacte colonial qui s'en suit) structure sa constitution. Dans cette perspective, la coopération militaire France-Cameroun (grâce aux schèmes, aux cadres cognitifs en termes de doctrine et de formation militaires, aux dispositifs sécuritaires français) constitue le socle de la défense et de la sécurité de ce pays. D'autre part, la sécurité du Cameroun se construit au gré de l'ordre international : "la guerre contre le terrorisme", des jeux, des enjeux stratégiques et géostratégiques des puissances à l'oeuvre dans le golfe de Guinée, le bassin du Congo, ainsi que de la sécurité nationale et intérieure de ces puissances. Enfin, sur le plan régional, les guerres qui travaillent l'Afrique médiane influencent et agissent sur les modes d'actions sécuritaires du Cameroun. En effet, la formulation, la formalisation de la politique étrangère et la pensée militaire de cet Etat sont fortement imprégnées par la "conflictogénie" qui modèle l'Afrique centrale. Secundo, les mécanismes de fabrication du "dedans" tentent de traduire les modalités de fabrication "endogéinisées" (c'est à dire récupérées et intégrées dans le corpus, la pratique sécuritaire internes) et endogènes de la sécurité. La production de l'ordre sécuritaire est un processus dont les forces de sécurité et politiques, dans leurs interactions ou leur déploiement, et les politiques publiques qui en découlent présentent une constance historique qui est le rapport de force, la domination et l'antagonisme dont la finalité est la perpétuation du système autoritaire, la préservation, la reproduction et la pérennisation du pouvoir des gouvernants.


  • Résumé

    Security and order are the foundation of the Cameroonian political order; The emergence, the "establishment" and the "restoration" of order are the quintessential missions of the State. Consequently, the aim of this thesis is to understand how these two concepts built the Cameroonian State and how their breakdown have simultaneously deconstructed and constructed this State. From these perspective, the production of security and order, and through them of the State, can be divided into three stages. Firstly, it is formed from the collision and collusion between endogeneous and exogenous factors. On the one hand, colonial history (followed by the colonial pact) structured the constitution. From this point of view, the military cooperation between France and Cameroon (through cognitive structures in terms of doctrine and military training, the French security system) is the backbone of defence and security of that country. On the other hand, the security of Cameroon is constructed due to international parameters : "war against terrorism", strategic and geostrategic stakes of powers at work in the Guinea Gulf and the Congo Basin, and the national and domestic security of these powers. Finally, on the regional scale, the wars in progress in Central Africa have a fundamental impact on the way in which methods of security actions are undertaken in the Cameroon : the formulation and formalization of the Cameroonian foreign policy and military thinking are permeated by the "conflictual pattern" that models Central Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (539 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. (p. 471-497). Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%007-5

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-2007-1
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.