Édition critique, avec traduction et commentaire, du Livre XI des "Antiquités romaines" de Denys d'Halicarnasse

par Jean-Baptiste Clérigues

Thèse de doctorat en Histoire, langues, littérature anciennes

Sous la direction de Valérie Fromentin.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Le livre XI des Antiquités romaines, dont certaines parties sont perdues, raconte principalement la chute du décemvirat (449 av. J. -C. ), le consulat de L. Valerius et M. Horatius, ainsi que la création du tribunat militaire à pouvoir consulaire (445). L'histoire du texte du livre XI est différente de celles de la première et de la seconde décades de l'œuvre. Elle n'a pas été étudiée depuis les travaux de C. Jacoby en 1905. L'édition critique que nous proposons s'appuie sur une étude et un classement des témoins manuscrits, ainsi que sur un examen des différentes éditions imprimées. Nous proposons en particulier une description complète du Laur. 70, 5 (Appien, Proclus), dont nous attribuons la réalisation à Nicéphore Grégoras, ainsi que l'identification de l'un des copistes de l'Ambr. A 159 sup. , Isidore de Kiev. Dans l'introduction (Tome 1/2), la présentation des questions historiques et historiographiques posées par le livre XI suit, dans un premier temps, l'ordre des trois principaux épisodes (Parties I, II et III), tout en apportant des éléments de réponse à un problème plus général qui oriente toute notre démarche : celui du développement de la constitution romaine. Dans un second temps (Partie IV), l'enquête est menée à l'échelle de l'œuvre. A partir d'une étude de la notion de politeia, nous essayons de mettre au jour les critères de l'analyse politique de Denys, avant d'examiner la notion de constitution mixte. Celle-ci n'apparaît ni dès l'origine, comme on le soutient encore, ni en 449, mais avec le premier procès tribunicien, en 491 (livre VII). Son fonctionnement est radicalement différent de celui que décrit Polybe au livre VI de ses Histoires.

  • Titre traduit

    The eleventh book of Dionysius Halicarnassus' "Roman antiquities" : a critical edition, with French translation and commentary


  • Résumé

    Book XI of Roman Antiquities, some parts of which have been lost, is mostly concerned with the fall of the decemvirate (449 B. C. ), with L. Valerius and M. Horatius’ consular office, as well as with the creation of military tribunes endowed with consular power (445). The manuscript tradition of book XI is different from the one of the first and the one of the second decades. It has never been studied since the works of C. Jacoby in 1905. The critical edition which we present here draws on a study and a classification of the manuscripts, as well as on a careful examination of the previous editions. More particularly, we present a full description of Laur. 70,5 (Appian, Proclus), which we believe to have been carried out by Nicephorus Gregoras, and we also identify one of the copists of Ambr. A 159 sup. As Isidorus of Kiev. In the introduction (Volume 1/2), the presentation of the historical and historiographic questions raised in book XI first follows the order of the three main episodes (Parts I, II and III), while it brings in a few clues to a more general question which runs through our whole study, i. E. The development of the Roman constitution. The second stage of our investigation (Part IV) extends to the scale of the whole work. Our starting point being a study on the notion of politeia, we endeavour to unearth the standards at work in the political analysis of Dionysius, before examining the notion of mixed constitution. The latter did not appear from the origins as it is still held, nor did it appear in 449, but it came with the first tribunician trial in 491 (Book VII). Its functioning is radically different from the one described by Polybus in book VI of his History.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (310-70-70-[27] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-303. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3870
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.