Les communautés orientales aux Antilles : intégration ou marginalisation dans les oeuvres de Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant ?

par Parevadee Chinien

Thèse de doctorat en Littératures française, francophone et comparée

Sous la direction de Jean-Michel Devésa.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Oriental communities in the West Indies : integration or marginalisation in the works of Patrick Chamoiseau and Raphael Confiant ?


  • Résumé

    La créolité se définit elle-même par rapport à la négritude et à l’antillanité, comme un dépassement beaucoup plus audacieux dans ses concepts et aussi plus enracinée dans le réel antillais. Dans leurs œuvres romanesques, Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant veulent défendre et illustrer la culture créole, de même que dépeindre la réalité historique, anthropologique et sociologique antillaise. Ils essaient de refléter le migan (mélange) d’identités découlant des divers faits culturels qui se sont rencontrés à la Martinique. La problématique de l’« intégration » des communautés minoritaires orientales dans la société martiniquaise dans les romans des deux créolistes vise à questionner la notion de diversalité, du multi-culturel, de l’identité-rhizome, bref, les fondements théoriques même de la créolité. Trois axes (à caractère historique, culturel et littéraire) constituent cette analyse : comment les immigrants orientaux s’adaptent au contexte socio-économique ; les caractéristiques de l’identitaire culturel martiniquais et leur évolution au fil du temps ; et, la poétique à partir de la dichotomie que les créolistes font entre l’« écrire » et l’écrit. Ce qui mène au constat d’une faible représentation de la culture orientale et de la marginalisation de la voix de l’Oriental. L’assise méthodologique consiste principalement en une approche postcoloniale (qualifiée de « postcolonial studies » dans le milieu anglo-saxon) car il s’agit d’étudier des groupes communautaires minorés, issus pour la plupart des apports coloniaux, dans un contexte historique effectivement particulier ; les notions de pouvoir inhérents dans le schéma centre/marge sont appropriés et démantelés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 408-421. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.