Le chapitre et les chanoines de la "Noble et Insigne Eglise de Saint-Martin de Tours" au XVIIIe siècle (1709-1790)

par Christophe Maillard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Philippe Loupès.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Chapter and canons of Saint Martin of Tours in the eighteenth century (1709-1790)


  • Résumé

    Au XVIIIe siècle, les chapitres de chanoines séculiers sont souvent présentés comme des corps d'ecclésiastiques arc-boutés, sur des privilèges considérés comme archaïques, et uniquement préoccupés à leur conservation. Cette thèse est reprise par l'historiographie traditionnelle qui voit en eux des «citadelles du passé». L'étude du chapitre collégial Saint-Martin de Tours permet à la fois de vérifier et de nuancer cette vision. Eglise ancienne, au prestige lié au culte de « l'Apôtre des Gaules » et à la protection des rois, abbés laïcs, au temporel puissant et diversifié, aux revenus impressionnants, la collégiale perd en 1709 le privilège de l'Exemption qui la plaçait hors du contrôle de l'archevêque de Tours. A partir de cette date, le chapitre va oeuvrer pour conserver le plus grand nombre d'avantages tout en menant une politique de restauration de son image et de réaffirmation des finalités capitulaires, en particulier face à des compagnies rivales (chapitre cathédral, corps de ville. ). Dans cette perspective, les chanoines veillent à rendre aux cérémonies liturgiques leur splendeur d'antan dans un édifice restauré, à imposer le strict respect des obligations canoniales dans l'esprit tridentin, à conduite de façon régulière et de plus en plus rationnelle la gestion de leurs biens et de leurs droits, grâce à un contrôle plus strict sur le terrain. Ils prennent soin également de toujours rester dans les limites strictes de l'orthodoxie en matière religieuse comme le montre leur engagement contre le jansénisme. Cette politique est mise en oeuvre par des chanoines « éclairés ». En effet, l'étude de leurs mentalités, de leurs lectures et de leurs modes de vie, aide à comprendre qu'ils sont bien plus ouverts et imprégnés par l'esprit des Lumières qu'on le supposerait. Toutefois, des conflits internes, des difficultés financières freinent le rétablissement attendu et empêchent le chapitre de bien comprendre les enjeux de 1789. L'adaptation en cours est brutalement cassée par la suppression de l'institution capitulaire en 1790

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (2163 p. )
  • Annexes : Bibliogr. : p. 63-[148], notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MAG.4°4245

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.