La représentation de soi à travers la textualisation de l'espace insulaire réunionnais : étude de l'oeuvre de Jean Lods

par Annick Gendre

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparées

Sous la direction de Martine Mathieu-Job.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat présente une monographie qui porte sur l’œuvre romanesque de Jean Lods. Sans être autobiographique, ni autofictionnelle, rigoureusement, elle relève des littératures personnelles (dominante de la première personne, irruption de la bio de l’auteur, identification captatrice). L’île de la Réunion des années 1940-1950, dans laquelle l’auteur a passé son enfance, fait l’objet d’une représentation singulière, liée à l’exil de l’écrivain. Sa mise en scène, dans le prisme que réalisent l’Europe, l’océan Indien et l’espace nordique, donne lieu à une géographie imaginaire originale et à une écriture-espace dont nous relevons les héritages et les dépassements inédits caractéristiques de la post-modernité. La scénographie de cet espace donne à lire un « enspacement multiple », expression grâce à laquelle nous désignons le parcours que signifie la quête subjective de la place, et qui, profondément marquée par les lisières que sélectionnent les narrateurs-personnages, est ici solidaire d’un lieu d’autant plus aliénant qu’il est inaccessible. Que doit cette spatialité au traumatisme dû aux contradictions propres à la colonialité des « grands blancs » qui ont ouvert leur foyer à cette enfance ? Comment, tout en s’efforçant de le surmonter, porte-t-elle les stigmates de la fin de l’impérialisme français et manifeste-t-elle les déchirements post-coloniaux / postcoloniaux ? Nos analyses littéraires du texte croisent plusieurs démarches (comparatisme, interdisciplinarité qui allie l’histoire, la psychanalyse, l’ethnopsychanalyse et la philosophie) afin d’exposer des éléments et des perspectives qui permettent une approche pertinente et nuancée de ces questions.

  • Titre traduit

    Self representation through textualisation of the insular space of Réunion : study of Jean Lod's work


  • Résumé

    This doctorate dissertation is a monograph on the novels by Jean Lods. Although his work is not strictly speaking autobiographical nor autofictional, it has something to do with personal literature (predominance of the I, interventions of the author’s life into the narrative). The Réunion Island in the 1940s and 1950s, the time of the author’s childhood, is the object of a peculiar representation, linked to the exile of the writer. His staging, in a triangle shaped by Europe, the Indian Ocean and the North, is creating an original imaginary geography and a space-writing whose heritage and innovations characteristic of our post-modern age the present work focuses on. The staging of that space is delivering to the reader a “multiple spacing,” an expression thanks to which we refer to the journey signified by the subjective quest of the place which, deeply marked by the edges chosen by the narrator-characters, is interlinked with a locus all the more alienating as it is inaccessible. What is the impact on this space of the trauma due to the contradictions of the colonialism of the “great whites” who opened their home to this childhood ? How does it bear the signs of the end of French imperialism, yet trying to overcome them, and how does it signify post-colonial/postcolonial rifts? In our literary analyses, we resort to several fields of research (comparative literature, history, psychoanalysis, ethnopsychoanalysis and philosophy) in order to expose elements and perspectives allowing a relevant and nuanced interpretation of these questions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (810 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 747-767. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèques). Faculté des Lettres et des Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 840 LODS 8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.