Le corps : métamorphoses, défiguration et décomposition chez les romanciers décadents français (Huysmans, Lorrain) et grecs (Nirvanas, Kazandzakis, Episkopopoulos, Rodokanakis)

par Irène Courouni

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparées

Sous la direction de Renée-Paule Debaisieux.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Disciple fidèle du modèle français, le décadentisme grec fait preuve du même intérêt pour la défiguration et la décomposition corporelles en essayant de dépeindre tantôt avec un réalisme féroce tantôt avec une forte allure idéaliste non seulement les tourments du corps mais aussi ses métamorphoses. Les œuvres du décadentisme abondent en descriptions des organismes prêts à s’écrouler, des corps ravagés par la maladie, la névrose ou le dysfonctionnement sexuel, des figures que le recours à l’artifice n���arrive pas à sauver de la dégénérescence. Adonnés à la recherche d’un Idéal, les personnages décadents plongent dans le solipsisme le plus total : le contact des Autres les répugne autant qu’il les fascine, ce qui se lit surtout dans leurs relations avec la Femme, objet par excellence de haine et de séduction. Par leur volonté de renversement de toute valeur établie et à cause de leur goût de l’excès et de l’excentricité, les héros décadents n’hésitent pas à prêcher l’esthétique de l’horrible et à ériger la destruction du corps humain au statut d’une valeur absolue.

  • Titre traduit

    The body : metamorphosis, disfiguration and decomposition in the novels of the French decadent writers (Huysmans, Lorrain) and the Greek decadent writers (Nirvanas, Kazandzakis, Episkopopoulos, Rodokanakis)


  • Résumé

    The greek decadent movement, loyal disciple of the french model, shares the same interest for the physical disfiguration and decomposition trying to paint not only the torments of the human body but also its metamorphosis, sometimes with extreme realism and sometimes with intense idealism. The decadent novels abound in descriptions of organisms on the verge of collapsing, of bodies ravaged by sickness, neurosis or by sexual troubles, of figures which can not be saved from falling apart by the use of artifice. Desperately seeking for an Ideal, the decadent heroes throw themselves into total solipsism: the other people’s contact disgusts them but it also fascinates them; this is something to be clearly seen in their relations with the Woman, object of desire and hate. Because of their will to demolish all established values and their taste for excess and eccentricity, the decadent heroes do not have any scruples to preach the aesthetic of horrible and to rise the destruction of the human body – other people’s or their own – to the rank of an absolute value.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (434 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 415-423. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.