Le rôle du "kâtib" dans la bonne marche du califat à travers l'oeuvre : "Risâla fî al-ṣaḥâba" de ̀abd Allâh ibn al-Muqaffa

par M'hammed Mounir

Thèse de doctorat en Cultures et civilisations du monde arabe et musulman

Sous la direction de Ghassan Finianos.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Dans l’histoire arabo-musulmane, les secrétaires étaient des hommes de lettres versés dans le savoir de leur époque et pouvaient atteindre aux plus grands postes de l’Etat. Ibn al-Muqaffa‘ (720 – 756) est l’un des plus connus et des plus prestigieux de ces secrétaires. Grâce à ses traductions, il eut le mérite, avec ‘Abd al-amîd b. Yayâ, dit al-Kâtib, de poser les premiers jalons d’une prose raffinée caractérisant la culture de l’époque abbasside. L’épître d’Ibn al-Muqaffa‘, Risâla fî al-aâba, (Epître sur les compagnons du souverain), destinée au calife al-Manûr, est considérée comme un traité précurseur dans l’écriture politique. L’auteur y propose avec audace et franc-parler des solutions concrètes aux problèmes politico-économico-religieux qui se posaient alors, ne pressentant aucunement les problèmes qu’allaient lui occasionner ses écrits. Ainsi traite-t-il, dans cette épître, de la justice, de l’impôt foncier, de la religion, de l’éducation du peuple et d’autres sujets relatifs au bien-être des membres de la communauté. L'oeuvre de par sa primauté et son style soutenu, servit de modèle aux secrétaires postérieurs à Ibn al-Muqaffa̓.

  • Titre traduit

    The "kâtib" 's role in the positive caliphate march embedded in Ibn al-Muqaffa's works "Risâla fî al-ṣaḥâba"


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In the Islamic-Arabic history, the secretaries were men of arts, knowledge holders at the time, capable of access to the highest state positions. Ibn al-Muqaffa‘ (720 - 756) was famous for being one of the most prestigious of these secretaries. Thanks to his translations, he had the merit alongside with ‘Abd al-amîd b. Yayâ called al-Kâtib, of setting up the foundations of a refined prose which characterized the then Abbasid’s culture. Ibn al-Muqaffa‘s works, Risâla fî al-aâba (epistle on the sovereign’s close collaborations), devoted to al-Manûr caliph, is considered as a precursor treaty in political writing. The author suggests audacious and outspoken solutions to these economic-political-religious problems in this work which were current at the time. He did not consider the trouble that his writings were to cause him. In this work, he deals with such issues as land taxation, justice, religion, public education and other subjects related to the community’s well being. The work, served as a model to the late secretaries given its impact and assisted style.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(277-[40] f.)
  • Notes : Reproduction refusée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 255-268. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.