La guerre du Golfe (1990-1991) et ses conséquences sur la santé : syndrome de la guerre du golfe, conséquences psychologiques et pour la descendance

par Catherine Verret

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Épidémiologie et intervention en santé publique

Sous la direction de Patrick Brochard.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Depuis 1993, des problèmes de santé divers ont été rapportés chez les vétérans du Golfe et de nombreuses causes ont été avancées, en relation avec cette mission, sans que les études n'aient montré de mortalité anormale, d'excès de maladie reconnue ou d'effet sur la descendance. Cette thèse se situe dans le cadre de la première enquête française sur la guerre du Golfe et ses conséquences sur la santé et avait pour objectifs de faire la description des expositions et des conséquences pour la santé de la guerre du Golfe (1990-1991), en étudiant plus particulièrement trois conséquences spécifiques : le syndrome de la guerre du Golfe, les conséquences psychologiques et les conséquences pour la descendance. La description des expositions et des pathologies a montré une différence d'expositions entre les différentes armées et une similitude de symptômes et de pathologies rapportées. L'étude des associations entre symptômes n'a retrouvé que des associations nosologiquement reconnues, mais aucun groupement inhabituel (nouveau syndrome) n'a été retrouvé. L'étude des conséquences psychologiques, comme celle portant sur la descendance des vétérans, a relevé des fréquences chez les vétérans français de la guerre du Golfe proches des fréquences décrites chez les vétérans étrangers. Aucune exposition rapportée lors de la mission dans le Golfe n'était associée à la survenue d'une malformation congénitale dans la descendance conçue après la mission. Cette étude a montré les difficultés de réalisation d'une telle étude près de 15 ans après les événements, en termes de recrutement des sujets concernés et biais de mémoire dans un contexte médiatique important.

  • Titre traduit

    ˜The œPersian gulf War (1990-1991) and its health consequences : gulf war syndrome, psychological and reproductive outcomes


  • Résumé

    Since 1993, many studies on the health of Persian Gulf War Veterans have been undertaken. These studies have concluded that there has been an increased mortality due to external causes, no excess of recognized diseases, and no effect of PGWV children. When compared with the non-deployed, PGWV have reported a higher frequency of infertility as well as different symptoms, but a specific GulfWar syndrome was not identified. This thesis is based on the first study on Gulf War and its health consequences. Its aims were to describe exposures and health outcomes of first Persian Gulf War (1990-1991), and particularly gulf war syndrome, psychological and reproductive consequences. The description of exposures and diseases reported by French veterans highlighted differences of exposures between service branch presented similarly symptoms and diseases. Apart from well-known symptoms associations (respiratory, neurocognitive, psychological and musculoskeletal syndromes), no other cluster was highlighted by our analysis. The frequencies of psychological and reproductive outcomes in French Gulf war veterans were similar to frequencies described by foreign studies. We found no evidence for a link between paternal exposure during the Gulf war and increased risk of birth defects among their children. This study showed difficulties to realize such a study 15 years after the exposures, in terms of subjects recruitments and recall bias in an important media context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 314 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2007-1507
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.