Barrière cutanée et dermatite atopique

par Franck Boralevi

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie - Santé

Sous la direction de Alain Taieb.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    La pathogénie de la dermatite atopique (DA) intègre des facteurs génétiques, immunologiques et environnementaux. Nos hypothèses étaient qu'une anomalie de la barrière cutanée favorise le passage percutané d'allergènes, et que la colonisation staphylococcique favorise l'activation TH2. Méthodes: Nous avons étudié le rôle de la barrière épidermique dans la survenue de sensibilisations aux atopènes, puis nous avons étudié le polymorphisme des gènes de la filagrine, kLK7 et LEKTI dans une cohorte de DA. Nous avons ensuite étudié l'effet des toxines SEB et SEA et du LPS de S aureus sur la sécrétion de cytokines (IL-5, IL-6, IL10, IL-12, TNF-α) et de chimiokines (IL-8, IP-10) par les monocytes isolés du sang de DA et de témoins, en fonction de la présence des mutations R753Q de TLR2 et D299g de TLR4. Résultats : Il existe une corrélation entre TEWL et positivité des patch-tests aux aéroallergènes, et l'application cutanée précoce d'un extrait protéique d'avoine peut induire une sensibilisation à ce produit. Les mutations R501X et 2282del4 de filaggrine sont associes à la DA, avec un risque relatif respectif de 3,2 et 11,7. La stimulation par SEB de monocytes circulants diminue la production de TNF-α et IP-10 dans la DA. La sécrétion d'IL-12 après stimulation par le LPS diminue chez l'adulte et non chez l'enfant. La production de TNF-α diminue sous l'effet de SEB chez les mutants TLR2 et sous l'effet de LPS chez les mutants TLR4. Conclusion : Notre travail conforte le rôle déterminant et inaugural de l'anomalie de la barrière cutanée dans la prédisposition à la DA, et montre que les toxines staphylococciques favorisent le déséquilibre TH1 < TH2 observé dans la DA.

  • Titre traduit

    Epidermal Barrier and Atopic Dermatitis


  • Résumé

    The pathophysiology of atopic dermatitis (AD) involves genetic, immunological and environmental factors. We hypothesize that constitutive epidermal barrier impairment may facilitate the percutaneous penetration of allergens, and that staphylococcal colonization may drive TH2 polarization. Methods : We assessed whether trans epidermal water loss correlates with atopen sensitization, and we investigated the filaggrin, KLK7 and SPINK5 polymorphisms in a French AD cohort. Then, we studied the cytokine (IL-5, IL-6, IL-10, IL-12, TNFα) and chemokine (IL-8, IP10) production by circulating monocytes upon staphylococcus aureus toxins (SEA, SEB) and LPS stimulation, according to their TLR2 and TLR4 genotype. Results : We found that the higher the prevalence of sensitization to aeroallergens, and that repeated applications of protein extracts on the skin of infants may lead to sensitization. R501X and 2282del4 filaggrin mutants were associated with AD (Odds Ratio were 3. 2 and 11. 7, respectively). SEB-induced TNFα and IP-10 secretion by monocytes decreased significantly in AD. LPS-induced IL-12 production decreased significantly in adults but not in children. SEB-induced TNF-α production decreased in TLR2 variants, confirming SEB as a putative TLR2 ligand, and that and LPS-induced TNF-α production decreased in TLR4 variants. Conclusion : Our data are in favour of a major role of a constitutive epidermal barrier impairment in determining early atopen sensitization in AD infants, and showed that staphylococcal toxins may enhance TH2 profile in AD.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 253 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2007-1506
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.