La dégradation sélective des mitochondries par autophagie : de la levure Saccharomyces cerevisiae aux cellules humaines

par Maïka Shérone Deffieu

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie - Santé

Sous la direction de Nadine Camougrand.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    L'autophagie est un processus de dégradation des constituants cytoplasmiques et des organelles. Cette voie est induite dans des conditions de carence azotée. Nous avons récemment montré l'existence d'une dégradation sélective des mitochondries par autophagie, chez la levure Saccharomyces cerevisiae nommée : mitophagie sélective. Au cours de cette thèse, nous avons voulu identifier les signaux capables d'induire la mitophagie sélective dans la levure Saccharomyces cerevisiae. Nous nous sommes donc intéressés aux signaux morphologiques et fonctionnels pouvant intervenir dans le provcessus de dégradation sélective des mitochondries. Nous avons analysé les mutants du mécanisme de fission mitochondriale au cours de la carence azotée. Parallèlement à ces études, nous avons voulu déterminer le rôle des "espèces activées de l'oxygène" dans la régulation de la mitophagie sélective. Pour cela, nous avons cherché à moduler le processus mitophagique, induit par la carence azotée. Puis, nous avons voulu déterminer si une altération de la chaîne respiratoire mitochondriale dans des conditions de croissance, pouvait induire la mitophagie sélective. Dans la deuxième partie de notre étude, nous avons recherché le rôle physiologique de la mitophagie sélective au cours de la croissance cellulaire. Nous avons donc observé le comportement du mutant (delta)uth1, déficient dans ce processus. Dans la dernière partie, nous avons voulu déterminer la présence de la mitophagie sélective dans les cellules HeLa. Les cellules ont donc été observées au cours de la carence azotée. Nous avons étudié les conséquences de l'effet d'une altération mitochondriale sur la séquestration des mitochondries.

  • Titre traduit

    ˜The œSelective Degradation of Mitochondria by Autophagy : from yeast Sacharomyces Cerevisiae to Human Cells


  • Résumé

    Autophagy is a pathway that degrades cytoplasmic components and organelles. It is induced by nutrient starvation. We have recently evidenced the presence of a selective process of autophagic mitochondrial degradation in yeast Saccharomyces cerevisiae named the selective mitophagy. During this work, we aimed to determine the signals that induce selective mitophagy in the yeast Saccharaomyces cerevisiae. Thus, we have investigated morphological and functional signals that could regulate this process. First, we have abalysed mutants of mitochondrial fission during nitrogen starvation. Second we have observed the role of "reactive oxygen species" on the regulation of the selective degradation of mitochondria by autophagy. For this, we have tried to modulate the mitophagic process during nitrogen starvation. Moreover, we have tried to determine if a mitochondrial alteration could induce selective mitophagy. In the second part of this study, we have investigated the physiological role of selective mitophagy during cell growth. For this we have studied the (delta)uth1 mutant which is deficient in this process. In the third part, we evidenced the presence of a selective degradation of mitochondria by autophagy in human cells (HeLa). We have observed these cells during nutrient starvation. Alternatively, we have observed the effects of a mitochondrial alteration on the sequestration of mitochondria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 190-205. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2007-1489
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.