La nevirapine en dose unique pour prévenir la transmission mère-enfant du VIH-1 dans les pays à ressources limitées : résistance virale et stratégies alternatives

par Élise Arrivé

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Épidémiologie et intervention en santé publique

Sous la direction de François Dabis.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    La nevirapine (NVP), administrée en dose unique à la mère et à l'enfant, est une stratégie simple, efficace et abordable pour prévenir la transmission mère-enfant du VIH-1 (PTME). Elle induit cependant une résistance virale pouvant avoir un impact négatif sur la réponse aux traitements antirétroviraux (ARV) ultérieurs de première ligne recommandés dans les pays à ressources limitées. Une revue systématique de la littérature et une méta-analyse de données résumées ont été réalisées pour estimer la prévalence de la résistance virale chez les femmes et les enfants quatre à huit semaines après exposition à une dose unique de NVP. Puis nous avons évalué, dans le cadre d'un essai de phase II multicentrique, la tolérance, les propriétés pharmacocinétiques et le profil de résistance d'un autre régime ARV, combinant le tenofovir disporoxyl fumarate (TDF) et l'emtricitabine (FTC) qui pourrait potentiellement remplacer la dose unique de VP. Nous avons montré que la prévalence des résistances à la NVP après son utilisation en dose unique pour la PTME était importante chez les mères (36 %) et les enfants (52 %). Elle était cependant réduite lorsque d'autres ARV étaient administrés en plus de la dose unique de NVP (4 % et 16 % respectivement). La combinaison TDF/FTC, administrée à la mère, n'a entraîné la survenue d'aucun événement grave en relation avec les molécules à l'étude ni d'aucune résistance virale. Le FTC présentait en outre un bon transfert placentaire. La combinaison TDF/FTC représente donc une alternative ARV prometteuse à la dose unique de NVP, qui induit une résistance virale importante chez les mères et les enfants exposés.

  • Titre traduit

    Single-dose nevirapine to prevent mother-to child transmission of HIV-1 in resource-limited settings : viral resistance and alternative strtegies


  • Résumé

    Single-dose nevirapine (NVP), administered to the mother and the neonate is a simple , effective and affordable strategy to prevent mother-to-child transmission of HIV-1 (PMTCT). However, this regimen induces viral resistance which can impair response to subsequent first-line antiretroviral treatments recommended in resource-limited settings. A systematic literature review and a meta-analysis of summarized data were performed to estimate the prevalence of viral resistance in mothers and neonates four to eight weeks after single-dose NVP exposure. Then, we evaluated, in the context of a multicentered phase II trial, the tolerance, pharmacokinetic and resitance profile of another antiretroviral regimen, combiing tenofovir disporoxyl fumarate (TDF) and emtricitabine (FTC), which could potentially be used in place of single-dose NVP. We demonstrated that the prevalence of NVP viral resistance after single-dose use for PMTCT was high in mothers (36 %) and in children (52 %). It decreased when other antiretroviral ddrugs were administrated beside single-dose NVP (4 %) and 16 %, respectively). The TDF/FTC combination, administered to the mother, showed good properties for PMTCT use : no serious adverse events were related to the study drugs. No viral resistance was detected. A good placental transfer of FTC was reported. The TDF/FTC combination represents thus a promising alternative to the single-dose NVP, which induces an important viral resistance in exposed women and children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 250 réf. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2007-1476
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.