Recherche de polyphénols pour la prévention et le traitement des maladies bucco-dentaires

par Aurélie Furiga

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences odontologiques

Sous la direction de Aline Lonvaud.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les maladies bucco-dentaires (caries, parodontopathies, cancers buccaux) constituent un problème de santé majeur. Actuellement, de nombreux traitements existent mais ne sont pas dénués d'effets secondaires, d'où l'objectif de ce travail de rechercher des molécules naturelles actives, préventives ou curatives, comme les polyphénols. Pour cela, nous avons développé une batterie de tests biologiques évaluant l'action d'extraits polyphénoliques d'origines diverses (vin, vigne, pin, canneberge, algue brune) sur l'écosystème buccal: effet sur la croissance de bactéries orales pathogènes (détermination CMI et CMB), action anti-adhésion (biofilm mono et pluri-espèces, inhibition de l'activité des glucosyltransférases) et activité antioxydante (TEAC, test au déoxyribose). L'extrait de pépins de raisin (V1) a montré la plus grande efficacité pour toutes les activités testées. A 2000 μg/ml, il inhibe la croissance des bactéries cariogènes et parodontales, ainsi que la formation du biofilm dentaire et l'activité des glucosyltransférases. Il n'est pas bactéricide et son activité antioxydante est supérieure à celle de la vitamine C. Associé à d'autres molécules anti-plaque (siliglycol, fluorinol), son efficacité augmente. Une étude clinique, réalisée avec le bain de bouche composé de l'extrait V1 et du siliglycol versus placebo, a permis d'obtenir une différence d'indice de plaque significative (p<0. 001) de 0. 53. Des travaux de galénique (stabilité, aromatisation) et une étude clinique à grande échelle avec le bain de bouche contenant l'extrait de pépins de raisin associé au fluorinol (fin 2007) permettent d'envisager une commercialisation rapide de ce produit.

  • Titre traduit

    Research of polyphenols for prevention and treatment of oral diseases


  • Résumé

    Oral diseases (caries, periodontitis, oral cancers) are a major health issue. Currently, there are many treatments available but none without side effects. The objective of this work is therefore to research preventive or curative active natural molecules, such as polyphenols. In that perspective, we have developped a series of biological tests in order to measure the action of polyphenolic extracts of various origins (wine, vine, pine, cranberry, brown saeweed) on oral ecosystem: effect on the growth of pathological oral bacteria (MIC and MBC determination), anti-adhesion action (TEAC, deoxyribose assay). Grape seed extract (V1) was the most effective in all the tested activities. At 2000 μg/ml, it inhibits the growth of periodontopathic and cariogenic bacteria as well as the formation of dental biofilm and glucosyltransferases activity. It is not bactericidal and its antioxidant capacity is superior to that of vitamin C. Combined with other antiplaque molecules (siliglycol, fluorinol), its effectiveness increased. A clinical study, conducted with a mouthwash solution containing V1 extract and siliglycol versus placebo resulted in a significant plaque index difference (p<0. 001) of 0. 53. Galenic research (stability, aromatisation) and a large-scale clinical study with mouthwash containing grape seed extract combined with fluorinol (end of 2007) allow to envisage a rapidly commercialisation of this product.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (256 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 228-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTO 2007/59
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.