Fluctuations émotionnelles, relation conjugale et consommation de substances : une étude en vie quotidienne chez un échantillon de femmes toxicomanes

par Marion Barrault

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Louise Nadeau et de Joel David Swendsen.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 2 en cotutelle avec l'Université de Montréal .


  • Résumé

    Cette étude prospective vise à mettre en évidence les déterminants émotionnels et interpersonnels spécifiques à la sphère conjugale, impliqués dans le déclenchement des épisodes de craving et de la consommation de substances. S’appuyant sur un dispositif ambulatoire de recueil de données chez un échantillon de femmes toxicomanes en traitement (n = 80), les analyses ont porté sur les liens en vie quotidienne entre l’intensité de l’expérience émotionnelle et la nature de l’interaction conjugale sur l’intensité des épisodes de craving et la fréquence de consommation de substances. Les résultats montrent qu’il existe un lien chronologique et unidirectionnel entre craving et consommation ultérieure de substances le même jour. Les émotions négatives n’influencent pas l’intensité du craving ou la fréquence de consommation, mais l’intensité du craving est prédite par la diminution de l’intensité des émotions positives, par un haut niveau d’intimité et d’insatisfaction conjugale. Les déterminants proximaux émotionnels et interpersonnels ont donc un rôle déterminant dans le déclenchement de ces épisodes. Ces déterminants sont eux-mêmes influencés par des facteurs distaux tels que la détresse conjugale et la symptomatologie anxio-dépressive. La fréquence de la consommation de substances est déterminée par l’intensité des émotions positives et non prédite par les affects négatifs. Les déterminants interpersonnels proximaux et distaux semblent avoir peu d’impact sur la consommation. Les résultats permettent de souligner l’importance de la méthodologie ambulatoire tant pour examiner empiriquement des modèles dynamiques de la rechute que, dans la prise en charge thérapeutique.

  • Titre traduit

    Daily moods, couple functioning and substance use : An ambulatory study with a clinical substance-dependent women


  • Résumé

    Cette étude prospective vise à mettre en évidence les déterminants émotionnels et interpersonnels spécifiques à la sphère conjugale, impliqués dans le déclenchement des épisodes de craving et de la consommation de substances. S’appuyant sur un dispositif ambulatoire de recueil de données chez un échantillon de femmes toxicomanes en traitement (n = 80), les analyses ont porté sur les liens en vie quotidienne entre l’intensité de l’expérience émotionnelle et la nature de l’interaction conjugale sur l’intensité des épisodes de craving et la fréquence de consommation de substances. Les résultats montrent qu’il existe un lien chronologique et unidirectionnel entre craving et consommation ultérieure de substances le même jour. Les émotions négatives n’influencent pas l’intensité du craving ou la fréquence de consommation, mais l’intensité du craving est prédite par la diminution de l’intensité des émotions positives, par un haut niveau d’intimité et d’insatisfaction conjugale. Les déterminants proximaux émotionnels et interpersonnels ont donc un rôle déterminant dans le déclenchement de ces épisodes. Ces déterminants sont eux-mêmes influencés par des facteurs distaux tels que la détresse conjugale et la symptomatologie anxio-dépressive. La fréquence de la consommation de substances est déterminée par l’intensité des émotions positives et non prédite par les affects négatifs. Les déterminants interpersonnels proximaux et distaux semblent avoir peu d’impact sur la consommation. Les résultats permettent de souligner l’importance de la méthodologie ambulatoire tant pour examiner empiriquement des modèles dynamiques de la rechute que, dans la prise en charge thérapeutique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 215-249

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 2007/8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.