Procédé de traitement biologique aérobie d'effluents phytosanitaires en viticulture

par Karine Esteve

Thèse de doctorat en Science de la vie. Biogéochimie de l'environnement

Sous la direction de Vladan Milisic et de Martine Mietton-Peuchot.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les dispositifs de traitement biologique par boues activées sont des dispositifs fréquemment utilisés dans l'épuration des effluents urbains et industriels (rejet de cave,. . . ). Les résultats de l'étude concernent la biodégradation des effluents contenant des produits phytosanitaires issus de la viticulture. L'adaptation des populations microbiennes à un substrat toxique a été démontrée à partir d'un mélange de 14 produits phytosanitaires représentatifs des effluents viticoles, les conditions optimales de biodégradabilité ont été définies. Après trente jours de traitement par boues activées, l'épuration atteint un rendement global de 99% lorsque le réacteur biologique est alimenté simultanément avec des effluents vinicoles et viticoles. La présence de matières actives fongicides, insecticides ou herbicides ne modifie pas durablement l'activité dégradante de la microfaune. Une faible toxicité résiduelle a été cependant observée après dégradation par le nouveau test d'écotoxicité (ATPyeast) développé en parallèle de l'expérimentation.

  • Titre traduit

    Biological aerobic treatment of vineyard effluents containig pesticides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Notes : Publication non signée ; diffusion sur place uniquement
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-159. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 3550
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.