Etude de la propagation par corrosion sous contrainte des aciers inoxydables austénitiques écrouis en milieu primaire de REP : vers un modèle d'amorçage

par Laure Tribouilloy

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Mécanique

Sous la direction de Jean-Marc Olive.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Certains composants des centrales nucléaires REP en aciers inoxydables austénitiques écrouis ont fissuré par CSC en milieu primaire nominal. Une première étude avait permis d'identifier les conditions de fissuration de ces aciers : dureté supérieure à 310 HV et sollicitation dynamique. La présente étude propose un cycle de sollicitation "optimal" de type trapèze, le plus proche d'un chargement statique, permettant la propagation d'une fissure en moins de 2000 heures. La recherche de ce cycle a permis d'étudier l'influence des paramètres mécaniques et du matériau sur la vitesse de propagation et de la morphologie du faciès de rupture. Les essais ont conduit à la propagation d'une fissure transgranulaire (traversée par des délaminations intergranulaires) dans les éprouvettes laminées alors qu'une fissure majoritairement intergranulaire survient dans les éprouvettes pré-écrouies par traction. Les conditions mécaniques appliquées (Kmax, rapport de charge R, temps de maintien) influent sur la vitesse de propagation et modifient la morphologie des faciès. On observe ainsi la disparition des stries de fatigue et un changement de mode de fissuration lorsque R atteint 0,8. La propagation se produit pendant le temps de maintien, pendant lequel survient un fluage significatif du fait d'un chargement cyclique. La confrontation de l'ensemble des résultats au seul modèle quantitatif disponible (Shoji) permet de conclure que la fissuration des aciers inoxydables en milieu primaire de REP ne survient pas par un processus de dissolution puis repassivation.

  • Titre traduit

    Stress corrosion cracking of AISI 304L/316L cold-worked stainless steels in PWR primary environment


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-201. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3525
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.