Conception, étude et réduction de l'hydrophilie d'emballages antimicrobiens à base de papier et de chitosane

par Nicolas Bordenave

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Stéphane Grelier.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les emballages alimentaires antimicrobiens élaborés à partir de ressources renouvelables constituent une réponse aux problèmes de santé publique causés par les intoxications alimentaires, et aux problèmes de gestion des déchets d'emballages en matières plastiques synthétiques. L'élaboration de tels emballages a donc été envisagée ici sous la forme d'un système de papiers enduits de chitosane, un biopolymère à l'activité antimicrobienne démontrée. Cette étude s'est attachée à réduire le Coefficient de Transfert à la Vapeur d'Eau de tels matériaux, tout en conservant leur activité biologique. Deux approches ont pour cela été mises en place : Une approche "matériaux" consistant à enduire un mélange simple de chitosane et d'acide gras sur les papiers, Une approche chimique consistant à modifier chimiquement le chitosane tout en préservant son activité antimicrobienne. L'étude de l'influence de ces deux approches sur la structure des matériaux, sur la bioactivité et sur les propriétés classiques des emballages alimentaires a ensuite été réalisée (sensibilité à l'eau liquide, propriétés mécaniques, coefficient de transfert à l'oxygène). L'enduction du mélange simple chitosane-acide gras et l'utilisation de chitosane O-acylé n'ont pas permis de réduire le CTVE des matériaux, mais ceux-ci ont montré une activité efficace contre Listeria monocytogenes et Salmonella typhimurium ainsi qu'une résistance à l'eau liquide et des propriétés mécaniques intéressantes. Par ailleurs, pour la première fois, un dérivé du chitosane potentiellement bioactif a été oxydé en position C6 par le TEMPO. Enfin, une étude fondamentale des interactions eau-matériaux a été réalisée par RMN-basse résolution, conduisant à des corrélations avec les propriétés macroscopiques des emballages.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 211-229

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3498
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.