Lesforamens de passage de la branche mandibulaire du nerf trijumeau : positions relatives, repères crânio-faciaux, implications anthropologiques

par Patrick Rouas

Thèse de doctorat en Sciences et Environnements. Anthropologie biologique

Sous la direction de Anne-Marie Tillier et de Marie-José Boileau.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les foramens de passage du nerf mandibulaire (V3), en particulier les foramens mentonniers et mandibulaires, sont fréquemment utilisés en paléoanthropologie. En effet, certains traits qui leur sont associés sont parfois discutés en terme d'autapomorphies néandertaliennes. Notre travail souhaite à travers l'étude des déterminismes de positionnement de ces foramens apporter des éléments novateurs permettant d'éclairer leur statut, ceci en s'appuyant sur l'hypothèse ontogénique des axes neuro-matriciels de la face. Notre base de données comprend cinq groupes, actuels et fossiles (Hommes et Gorilles), auxquels nous avons ajouté trois spécimens proche-orientaux isolés (Amud 1, Skhul 5 et Ohalo 2). L'étude mêle les techniques anthropomogiques classiques, l'imagerie médicale (tomodensitométrie, tomographie volumique numérisée, téléradiographie), et la digitalisation 3D. L'analyse statistique usuelle a été complétée par une analyse en morphométrie géométrique. Il apparaît que des foramens mentonniers doubles, issus de doubles canaux mandibulaires, sont très rares chez l'Homme actuel. La position du foramen mentonnier par rapport aux dents et sa position verticale sur le corps apparaissent totalement liées au compartiment alvéolo-dentaire. Le repère dentaire en semble pas constituer en lui-même un référentiel stable pour positionner ce foramen dans le sens antro-postérieur, ce qui conduit à reconsidérer l'interprétation donnée à la position plus reculée de ce foramen come autapomorphie néandertalienne. Une nouvelle structure de référence crânio-faciale unissant les trois foramens de passage du nerf mandibulaire est proposée, qui se révèle stable entre les groupes adultes Homo sapiens sapiens et Gorilla mais s'avère légèrement modifiée sur deux spécimens fossiles (La Ferrassie 1, Amud 1). La configuration d'Amud 1 par rapport à celles des deux autres fossiles proche-orientaux est étudiée.

  • Titre traduit

    Foramens for the passage of the trigeminal mandibular branch : relative positions, craniofacial markers, anthropological implications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (434 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 395-410. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3486
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.