Etude de l'oxydation/corrosion des composites céramiques

par Emmanuelle Garitte

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de Francis Rebillat et de Alain Guette.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les composites à matrices céramiques autocicatrisantes sont couramment utilisés en aéronautique de par leurs bonnes propriétés thermomécaniques. En effet, la formation in-situ d'un oxyde cicatrisant permet de protéger le renfort fibreux de l'oxydation. L'introduction d'espèces borées (B4C et Si-B-C) dans la matrice (dite alors autocicatrisante) permet d'abaisser la température d'autocicatrisation des composites, par formation de verres borosilicatés. Cette étude a permis de mieux appréhender les mécanismes réactionnels des différentes couches de la matrice autocicatrisante sous atmosphère sèche et humide. Les lois cinétiques d'oxydation de ces constituants ont été établies sous atmosphère sèche et humide. De plus, la stabilité thermique et chimique de l'oxyde formé a été établie. Par ailleurs, les effets d'interaction pouvant intervenir entre l'oxyde formé et les différents constituants du composite ont été examinés. Ainsi, une modification de vitesses d'oxydation des constituants carbures au contact d'un oxyde borosilicaté a été mise en évidence. D'autre part, l'ensemble de ces données a permis de prévoir les conditions de cicatrisation d'une fissure matricielle de largeur variable pour différentes températures, P(H2O)/P(O2) et vitesse de gaz. L'effet de différents paramètres sur les temps de cicatrisation de fissures planes tels que la température, la vitesse des gaz, la composition de la phase gazeuse a également été considéré expérimentalement. Ces conditions ont été validées expérimentalement sous atmosphère sèche et humide.

  • Titre traduit

    Study of the oxidation/corrosion of ceramic composites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (233 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3484
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.