Nouvelles couches monomoléculaires auto-assemblées possédant des fonctions glycidyle : application aux immunocapteurs à ondes de Love

par Duy Hai Dinh

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Jean-Paul Pillot et de Corinne Déjous.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de développer un nouvel immunocapteur à ondes de Love permettant de détecter les agents pathogènes tels que les bactéries dans les eaux de baignade et les effluents, sans étape de marquage et avec une très bonne sensibilité. Pour réaliser le récepteur biologique, une nouvelle monocouche SAM organosilylée possédant des chaines carbonées C22 terminées par des fonctions glycidyle a été élaborée. Cette monocouche a été caractérisée au moyen de différentes techniques physico-chimiques telles que la spectroscopie IR, des mesures de mouillabilité, l'AFM, l'XPS et l'utilisation d'une sonde fluorescente. Elle a permis d'immobiliser efficacement différents anticorps à la surface du guide d'ondes. L'immunocapteur ainsi obtenu a été testé en laboratoire, permettant de détecter directement et spécifiquement des bacteries E. Coli non lysées grâce à l'utilisation d'anticorps spécifiques anti-E. Coli.

  • Titre traduit

    New self-assembled monolayers containing glycidyl functions : application to Love-wave immunosensor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 134-139

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3467
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.