Méthode d'ordre élevé pour l'opérateur -grad(div(. )) et applications

par Etienne Ahusborde

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Mécanique

Sous la direction de Mejdi Azaïez.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous avons apporté une contribution dans l'approximation de l'opérateur grad(div) par des méthodes spectrales et des méthodes hp avec une extension aux techniques de décomposition de domaine. Dans un premier temps, nous avons proposé un élément spectral stable pour différents types de conditioins limites. Cet élément spectral n'étant utilisable que pour des géométries simple et cartésiennes, nous avons alors proposé une nouvelle méthode permettant son extension aux géométries complexes, non cartésiennes et qui s'adapte aux contraintes physiques des problèmes traités. Ces contraintes peuvent être externes comme la contrainte d'incompressibilité que l'on retrouve dans le problème de Navier-Stokes ou bien internes, c'est-à-dire incluses dans la nature de l'opérateur. Des tests numériques portant sur la décomposition de Helmholtz et la résolution des équations de Navier-Stokes ont été réalisés afin de valider ce travail.

  • Titre traduit

    High order method for the -grad(div) operator and applications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (multipagination)
  • Annexes : Bibliogr. p. 81-86. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3425
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.