Etude théorique de l'interaction entre une impulsion laser intense et un agrégat de gaz rare

par Samuel Micheau

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Noyaux, atomes, agrégats, plasmas

Sous la direction de Hervé Jouin.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'irradiation d'agrégats de gaz rare de taille nanométrique par une impulsion laser brève (quelques 10^-15 s) et intense (I>10^15 W/cm2) génère un rayonnement X (multi-keV) de courte durée. Afin de comprendre et modéliser les mécanismes mis en jeu dans ce type d'interaction, nous avons repris un modèle hydrodynamique existant, le modèle "nanoplasma", où la cible est considérée comme une sphère diélectrique irradiée par le champ laser, produisant un plasma nanométrique. Nous avons cependant démontré que le modèle en l'état ne pouvait reproduire les résultats expérimentaux tels que les importants degrés d'ionisation observés et les spectres X associés. Nous avons alors inclus dans le modèle deux mécanismes supplémentaires qui améliorent significativement la dynamique d'ionisation :(i) Nous avons introduit des processus d'ionisation d'ordres supérieurs en incluant des états excités intermédiaires. Nous avons pour cela utilisé une approche potentiel modèle pour décrire la structure électronique des ions et nous avons évalué les sections efficaces totales d'excitation collisionnelles suivant le formalisme des ondes distordues. (ii) Nous avons étudié l'influence des phénomènes d'écran induits par la densité d'électrons libres sur la dynamique de l'interaction à l'aide d'un potentiel d'écran sophistiqué. Le modèle nanoplasma amélioré permet à présent de reproduire les populations d'états de charge très élevés observées expérimentalement ainsi que la variation de l'émission Heα provenant d'agrégats d'argon en fonction des différents paramètres de l'interaction. Nous avons également simulé les spectres d'émission X résolus en temps et en énergie. Ces spectres indiquent une durée d'émission ultra-brève (inférieure à 100 fs).

  • Titre traduit

    Theoretical study of the interaction between intense laser pulses ans rare gas clusters


  • Résumé

    The irradiation of nanometer-scale rare gas clusters by a short (10^-15 s) and intense (I>10^15W/cm2) laser pulse yields multi-keV short X-ray bursts. We employ an hydrodynamic model, the so-called "nanoplasma model", to understand the mechanisms that tailor the interaction. In this model, the cluster is treated as a dielectric sphere embedded in the quasistatic laser field leading to the formation of a plasma of nanometric size. We have shown that this model cannot reproduce the experimental results such as the high ionization states and associated X-ray spectra. We have thus included in the model two additional mechanisms that significantly improve the ionization dynamics. (i) We have introduced high order ionization processes involving intermediate excited states. We have used a model potential approach to describe the electronic structure of the ions (and atoms), and we have computed the total excitation and ionization cross-sections in the distorted-wave Born approximation. (ii)We have studied the influence of screening phenomena induced by the electronic density on the interaction dynamics by using a sophisticated potential. The improved nanoplasma model allows us to reproduce the populations of highly charged states experimentally observed, and the variation of argon Heα emission with respect to the various experimental parameters. We have further computed time- and energy-resolved X-ray spectra which emphasize ultra-short emission duration (less than 100 fs), and therefore indicate that cluster-based X-ray sources are adequate to ultrafast X-ray science applications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-229

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3389
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.