Etude de la pollution particulaire d'une chaîne laser de puissance

par Stéphanie Palmier

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Chimie - Physique

Sous la direction de Laurent Servant.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur l’étude de la pollution particulaire déposée sur un composant optique d’une chaîne laser de puissance telle que la Ligne d’Intégration Laser (LIL), le prototype du Laser MégaJoule. Le passage du faisceau laser peut provoquer la dégradation prématurée des composants optiques et conduire, au cours des tirs laser successifs, à leur destruction. L’objectif de cette thèse est de déterminer l’influence de la pollution particulaire dans le processus d’endommagement des optiques sous un rayonnement laser intense. Pour cela, nous avons mis en œuvre deux types d’approches : l’une consacrée à l’e��tude des particules recueillies dans la LIL et l’autre reposant sur des particules « modèles ». La première a permis de caractériser la pollution particulaire et d’analyser son influence sur l’état de surface des optiques soumis à un flux laser comparable à celui de la LIL. L’irradiation laser d’un échantillon d’optique en silice pollué entraîne une élimination des particules qui peut s’accompagner d’une modification de l’état de surface. La deuxième approche, basée sur la confrontation entre les résultats expérimentaux et théoriques, a permis de montrer que selon l’emplacement des particules par rapport au sens de propagation du faisceau laser, la modification de surface observée provient d’une densification ou d’une ablation de la silice. Dans les deux cas, la silice est stable sous une succession de tirs. Ce travail démontre que dans les conditions de fonctionnement de la LIL, la pollution particulaire en surface des composants optiques est limitée par un phénomène de « nettoyage » par irradiation laser et surtout ne conduit pas à la destruction des optiques.

  • Titre traduit

    Study of the particulate pollution of high power laser chain


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3356
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.