Etude structurale de la dihydroflavonol 4-reductase, enzyme clé de la biosynthèse des flavonoïdes chez Vitis vinifera

par Alain-Pierre Petit

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, géosciences et sciences de l'environnement. Sciences des aliments

Sous la direction de Bernard Gallois.

Soutenue en 2007

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Anthocyanes et tanins condensés constituent deux classes de flavonoïdes présentant des propriétés d’intérêt dans le domaine de la « vigne et du vin ». Non seulement, ils confèrent à la plante une forte résistance aux pathogènes mais ils sont de plus, très impliqués dans la qualité organoleptique du vin. Dans une première partie de ce mémoire, nous présentons une synthèse des connaissances se rapportant aux flavonoïdes. Nous décrivons les grandes classes de composés, leurs différentes propriétés ainsi que leur voie de biosynthèse. La seconde partie de ce travail est consacrée à l’étude tant fonctionnelle que structurale d’une enzyme, la dihydroflavonol 4-reductase de Vitis vinifera essentielle à la synthèse des anthocyanes et des tanins condensés. La structure 3D confirme l’importance du segment 131-156 qui délimite le site actif. Les résultats démontrent que le seul résidu 133 ne peut être tenu pour responsable de la spécificité de substrat. Ce travail ouvre la voie à une étude plus approfondie du rôle joué par les autres acides aminés appartenant au segment précédent.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p. )
  • Annexes : Bibliogr. p. 184-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3347
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.