Effets de l'exercice sur la perception de la douleur et l'anxiété : régulation de l'exercice à partir de la perception chez l'enfant et l'adulte

par Christian Monnier-Benoit

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Alain Groslambert.

Soutenue en 2007

à Besançon .


  • Résumé

    Ce travail de thèse a pour but d'étudier l'influence de l'exercice physique sur la perception de l'intensité de la douleur et le niveau d'anxiété. Il a pour but également d'étudier comment la perception de l'intensité de l'exercice permet de déterminer et réguler l'intensité de l'exercice chez l'enfant et l'adulte. Les principaux résultats montrent 1) qu'il n'y a pas d'effet antalgique significatif de l'exercice suite à un travail de type aérobie, 2) que l'exercice d'intensité maximale génère des réponses anxiogènes chez les sujets sédentaires, 3) qu'il est possible de déterminer le seuil anaérobie ventilatoire chez des cyclistes entraînés à partir de la perception de l'effort 4) que les enfants âgés de 5 à 7 ans sont capables d'autoréguler leur intensité de course sur une courte distance en respectant une prescription d'intensité perceptive cible. En conclusion, la perception de l'exercice semble être un outil pertinent d'évaluation et de régulation de l'intensité de l'exercice et ce dès l'enfance. En revanche la perception de l'intensité de la douleur semble plus liée au vécu et aux expériences personnelles des sujets qu'à leur niveau d'entraînement.

  • Titre traduit

    Influence of exercise on perceived pain and anxiety : regulation of exercise intensity from perceived exertion in chidren and adults


  • Résumé

    Ln this study, the effect of the fitness level on perceived pain and anxiety after a steady state exercise was investigated. We have also investigated the use of perceived exertion in children and elite cyclists to determine and regulate exercise intensity. The main results were 1) there is no analgesic effect observed after steady state exercise, 2) a high intensity exercise increases the anxiety state in sedentary subject, 3) it is possible to determine the naerobic threshold from perceived exertion in high level cyclists, 4) the young female and male children are able to use perceived exertion to self-regulate intermittent running exercises. Ln conclusion, perceived exertion could be a valuable tool to evaluate and regulate exercise intensity in adults but also in children. However, perceived pain seems to be more related to the personal experience of subject than to his/her training level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 p.) ; 30 cm
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliographie p. 169-181

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2007.12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.