Étude de la transmission d'Echinococcus multilocularis dans une grande agglomération : influence du comportement alimentaire et de l'utilisation de l'espace par le renard roux (Vulpes vulpes) sur la contamination de l'environnement

par Emmanuelle Robardet

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Patrick Giraudoux.

Soutenue en 2007

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’Echinococcose Alvéolaire est une zoonose mortelle transmise à l’Homme par l’ingestion des œufs du tænia Echinococcus multilocularis. Le cycle du parasite fait intervenir un carnivore comme hôte définitif (principalement le renard roux) et des campagnols prairiaux (Microtus arvalis et Arvicola terrestris) comme hôtes intermédiaires. Depuis une vingtaine d’années, les observations de plus en plus fréquentes de renards urbains ont suscité de nombreuses questions sur l’augmentation du risque de contamination multilocularis chez le renard urbain avec des prévalences très variables. Cependant, les conditions du développement de ce parasite dans les milieux urbanisés sont peu documentées. Les travaux présentés proposent d’améliorer la compréhension du cycle d’E. Multilocularis dans de tels milieux. Un suivi de l’infection vulpine par collecte de cadavres a mis en évidence un gradient d’infection décroissant du milieu rural au milieu urbain. Le long de ce gradient, différents milieux ont été régulièrement échantillonnés et ont montré l’importance pour le renard roux de la disponibilité en Microtus sp. Dans les milieux friches. L’étude de la réponse alimentaire du renard roux aux variations de densités de rongeurs a montré que Microtus sp. était fortement consommé même lorsqu’ilétait faiblement présent sur le terrain alors que A. Terrestris, en milieu périurbain, est consommé selon sa disponibilité. L'étude de la disponibilité en rongeurs à l’échelle de la ville montre que la consommation en hôtes intermédiaires est plus importante en milieu rural qu'en milieu urbain et que le régime alimentaire rural se caractérise par une prédominance de Microtus sp. Par rapport à A. Terrestris alors que ces différences sont pas présentes en milieu urbain. La répartition des fèces de renard roux est corrélée aux densités de Microtus sp et d'A. Terrestris, soulignant les possibilités d’existence du cycle parasitaire quel que soit le niveau d’urbanisation. Enfin, l’étude de trajectoires de renards par utilisation de colliers GPS a permis d’observer différents types de comportements individuels qui pourraient entraîner une modulation de la dynamique spatiale de la transmission urbaine du parasite basée sur la stabilité des populations vulpines.

  • Titre traduit

    Study of the transmission echinococcus multilocularis in a large agglomeration : influence of food habits and use of space by the red fox (vulpes vulpes) on the contamination of the environnement


  • Résumé

    Alveolar Echinococcosis is a lethal zoonosis transmitted to humans by the ingestion of eggs of the tænia Echinococcus multilocularis. Thecycleoftheparasiteneedsacarnivoreasdefinitivehost(mainly thered fox) and the common and water voles (Microtus arvalis and Arvicola terrestris) as intermediate hosts. Since 20 years, the more and more common observations of urban foxes gave rise to many questions about the possible increased risk of transmission to man due to the proximity of foxes. Recent studies showed the presence of E. Multilocularis in urban foxes with variable prevalence. However, the conditions of the development of this parasite in the urbanized area are few documented. Work presented here proposes to improve comprehension of the cycle of E. Multilocularis in such urbanized area. A monitoring of the red fox infection by collection of road kills or trapped animals highlighted a"rural tourban" decreasing gradient of infection. Alongth is gradient, different habitats were regularly sampled; this study showed the importance for the red fox of the availability of Microtus sp. In waste land landscape. The study of the adaptation of its diet by red fox to the variations of rodents densities showed that the Microtus sp. Was highly consumed even when it was poorly represented in the field whereas in periurban area, A. Terrestris, is consumed according to its availability. Taking in account theavailabilityofrodentsonthescaleofthecity,itwasshownthattheconsumptionofintermediatehosts is more important in rural area than in urban area and that the rural diet exhibits a predominance of Microtus sp. Versus A. Terrestris whereas these differences are lacking in urban area. The distribution of faeces of the red fox appeared correlated with the densities of Microtus sp and A. Terrestris, underlining the possibilities of closing the parasitic cycle whatever the urbanization level. Lastly, the study of foxes movements using GPS collars has allowed to observe various types of behaviours which could induce a modulation in the space dynamics of the urban transmission of the parasite based on the stability of the local red fox populations.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] à Villeurbanne

Étude de la transmission d'Echinococcus multilocularis dans une grande agglomération : influence du comportement alimentaire et de l'utilisation de l'espace par le renard roux (Vulpes vulpes) sur la contamination de l'environnement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliographie p. 150-168

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences Sport Claude Oytana (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2007.19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.