Sémantique de l'adjectif qualificatif en français et apprentissage du FLE : étude de cas : les apprenants anglophones du village français du Nigéria

par Emmanuel Adeniyi

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Didactique du français langue étrangère et linguistique

Sous la direction de Daniel Lebaud.


  • Résumé

    Le français langue étrangère (FLE) était enseigné au Nigeria depuis des années 50 comme une matière facultative dans les écoles secondaires, avant d'avoir un statut obligatoire depuis maintenant plus de dix ans (1998). Pour des raisons économique, politique et sociale, le Nigeria a décidé de développer l'étude et l'apprentissage de la langue française, au secondaire et aux niveaux tertiaires où beaucoup d'apprenants l'étudient pour devenir de futurs enseignants et exercer d'autres fonctions. Enseignant la grammaire au Village Français du Nigeria (VFN), Centre Inter Universitaire des Études Françaises où tout étudiant doit s'inscrire pour le programme d'immersion linguistique avant l'obtention du diplôme de "Licence", nous avons constaté qu'ils rencontrent beaucoup de difficultés en grammaire, qui est la base d'une bonne acquisition et un meilleur emploi de toute langue. L'analyse des difficultés en grammaire et la proposition des approches de solutions leur permettront de mieux s'exprimer en français. Notre thèse présente quelques difficultés de l'emploi de l'adjectif qualificatif et propose des approches pour un meilleur enseignement et acquisition de la grammaire de FLE au VFN en particulier, et dans d'autres départements de FLE au Nigeria en général. Elle s'inscrit enfin dans un cadre institutionnel car elle rejoint celles d'autres chercheurs du VFN qui ont déjà travaillé sur d'autres aspects de l'enseignement de FLE, tout en évoquant le problème de la formation continue de l'enseignant

  • Titre traduit

    Semantics of qualifying adjective in French and learning of french as a foreign language a case study: anglophone learners of Nigeria French Language Village


  • Résumé

    French as a foreign language was taught in Nigeria, as an optional subject in secondary schools in the 1950s before being made compulsory about 10 years ago (1998). For economic, political and social reasons, Nigeria decided to develop teaching and learning of French language at secondary and tertiary levels. Many students study it to become teachers or work in other related fields. Every student must register for a linguistic perfection programme in Nigeria French Language Village (NFLV), an Inter University Centre for French Studies before getting a degree. As a lecturer, we noticed that they have difficulties in grammar, which is the basis for acquisition and proper use of any given language. Analysing these difficulties and proposing new approaches can help them express themselves better in French. This Thesis analyses difficulties in the use of qualitative adjectives and proposes a better way of teaching and grammar acquisition in French at NFLV in particular and in other French departments in Nigeria. Finally, it corroborates other researches already done on the teaching of French in NFLV, while shedding light on the problem of in service training of lecturers

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (IX-340,160 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LET.BESA.2007.1016.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LET.BESA.2007.1016.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.