Elèves difficiles en classe normale ou en classe spécialisée : rapport entre modalités d'attachement, niveau d'estime de soi et structure du système de valeur

par Alexandre Bouvard

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Minary.


  • Résumé

    En Europe, l’actualité revient régulièrement sur la violence à l’école. Les premières études menées depuis une dizaine d’années, en particulier par l’Observatoire Européen de la Violence Scolaire (OEVS), font apparaître une situation sérieuse auquel aucun type d’établissement n’échappe. Il y a toujours eu des élèves difficiles, cette notion n’est pas nouvelle, mais elle semble aujourd’hui prendre un sens nouveau dans un contexte de remise en question des fondements d’un système scolaire qui peine à s’adapter à la massification. La constatation est faite que la violence à l’école a acquit le statut de problème social. Cette violence au sein de l’école a déjà été approché par des chercheurs qui ont, loin de dégager un facteur d’explication unique, montré un enchevêtrement de processus, d’évènements familiaux, scolaires, juvéniles qui, dans leurs recoupements mutuels, créent les conditions favorables aux parcours de rupture scolaire. L’intégration d’un individu dans la société comme dans les établissements scolaires nécessitant à la fois attachement, croyance, engagement et implication c’est-à-dire à la fois la création de liens affectifs puissants, l’intégration intense en un milieu et l’adhésion aux valeurs de ce dernier. Notre recherche prend en compte les stratégies d’attachement, l’estime de soi ainsi que la structure du système de valeur afin de mettre à jour la façon dont les comportements « a-sociaux » en milieu scolaire peuvent êtres liés à l’histoire développementale des sujets et à leur inscription dans des groupes d’appartenances

  • Titre traduit

    The report concerns pupils with difficulties in a normal class or in a specialized class: the study will be about the relationship between attachment modes, the level of self esteem and the structure of the value system


  • Résumé

    In Europe, the topicality reconsiders violence regularly to the school. The first studies undertaken since ten years, in particular by the Observatory European of School Violence reveal a serious situation from which no type of establishment escapes. There always were difficult pupils, this concept is not new, but it seems today to take a new direction in a context of handing-over in question of the bases of a school system which pains to adapt to the massification. The observation is made that violence at the school has receipt the statute of social problem. This violence within the school was already approached by researchers who have, far from releasing a factor of single explanation, shown a tangle of process, family, school, youthful events which, in their mutual steppings, create the conditions favorable to the school course of rupture. The integration of an individual in the company as in the school establishments requiring at the same time attachment, belief, engagement and implication i. E. At the same time the creation of powerful emotional ties, intense integration in a medium and adhesion with the values of this last. Our research takes into account various aspects in order to update the way in which the " asocial " behaviors in educational circle can beings dependent on the history développementale of the subjects and their inscription in groups of memberships

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([237] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 194-210

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219503
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.