La relation entre l'individu et le pouvoir dans la philosophie de Michel Foucault

par Nafati Hwedi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Robert Damien.


  • Résumé

    Foucault propose d’analyser une nouvelle forme de pouvoir en dépassant l’ancienne forme de « laisser vivre » ou « faire mourir ». Ces analyses prennent un point déterminé (historique) pour pénétrer aux archipels de différents pouvoirs. Foucault se préoccupe de distinguer, dans ces processus, la vérité qui appartient en propre au pouvoir ; le pouvoir tente de tout contrôler pour s’assurer une certaine permanence et un certain savoir. L’idée d’une origine unique du pouvoir, qu’elle soit divine ou individuelle, est fortement enracinée dans nos croyances. L’originalité, ou un sujet fondateur, ne seraient que la répétition de notre discours. Foucault ne croit pas à la conception d’un rapport simpliste entre pouvoir et individu. Foucault ne traite pas du pouvoir politique en tant que tel, mais des pouvoirs agissant à l’intérieur comme à l’extérieur de l’individu. Les relations sont donc des relations de forces. Foucault essaie de montrer à partir de quelle technè, s’est formé le sujet et comment, à partir des technologies d’assujettissement ou de subjectivation ─ techniques visant directement le sujet comme liberté ─ le sujet est devenu un objet de connaissance. Il montre comment l’individu se constitue en passant par l’appareil de production du pouvoir, lui-même façonné et modifié au cours de cette circulation de l’individu. Le pouvoir, en produisant un sujet d’assujettissement rencontre également une résistance fréquente de subjectivation. S’il y a bien une dialectique entre pouvoir étatique ou pratique de pouvoir et l’individu, nous, « dominés et dominants », participons tous au pouvoir, c’est-à-dire à la reproduction du système

  • Titre traduit

    The relation between individual and power in the philosophy of Michel Foucault


  • Résumé

    Foucault suggests analysing a new shape of power by exceeding the former shape " to let live " or " make die ". These analyses take a determined point (history) to penetrate to the archipelagos of various powers. Foucault worries to distinguish, in these processes, the truth which belongs solely to the power

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 280-284

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219405
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.