Vers une analyse micro-systémique en vue d'une traduction automatique thaï-français : application aux verbes sériels

par Sombat Khrư̄athǭng

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sylviane Cardey-Greenfield.


  • Résumé

    La thèse intitulée « vers une analyse micro-systémique en vue d’une traduction automatique thaï-français : application aux verbes sériels », s’articule en 6 chapitres : Le premier présente les approches linguistiques et informatiques utilisées dansle domaine du traitement automatique du langage. Le deuxième aborde les caractéristiques de la langue thaïe par rapport aufrançais, les problèmes généraux de traduction thaï-français, ainsi que les modèles d’analyse du syntagme nominal du thaï. Le troisième concerne un essai d’analyse des syntagmes adjectivaux et adverbiaux du thaï. Le quatrième est consacré à notre analyse en vue d’élaborer notre modèle pour le traitement automatique des verbes sériels. L’hypothèse est née de nos réflexionssuccessives sur les problèmes généraux de notre langue maternelle, le thaï, notamment en ce qui concerne le traitement automatique des langues. Nous avons constaté que les verbes sériels jouent un rôle particulier non seulement dans la formation lexicale, mais aussi dans l’ordre syntaxique de la phrase. Nul n’est besoin de dire combien ilspourraient faire obstacle à l’interprétation du sens, s’ils étaient mal analysés. Sur le plan quantitatif, les verbes sériels en thaï ne sont pas nombreux. Pourtant, en emploi pré ou post verbal et nominal, voire au niveau de la phrase, nous trouvons qu’ils occupent une place particulière qui mérite d’être étudiée. Le cinquième chapitre applique les résultats des chapitres 3 et 4 pour la réalisation d’un système de traduction thaï-français en « mode interactif » : nous démontrons que de telles analyses pour une traduction automatique peuvent être mieux développées en mode interactif car ainsi sont mis en évidence les problèmes qui relèvent de la différence de deux langues éloignées tant dans la formation lexicale que syntaxique. Dans notre conclusion, nous soulignons qu’un système de traduction automatique thaï-français pourrait avoir de nombreuses applications notamment dans le cadre de l’enseignement du français pour le public thaï ou l’enseignement du thaï pour le public francophone

  • Titre traduit

    Towards a micro-systemic parsing for a thaï-french machine translation : application to the serial verbs


  • Résumé

    This thesis, "Towards a Micro-Systemic Parsing for a Thai-French Machine Translation: Application to the Serial Verbs", is divided into 6 chapters : Chapter one presents the linguistic and data-processing approaches used in the field of computational linguistics. Chapter two explains the characteristics of the Thai language compared to the French language, the general problems of Thai-French translation, as well as the parsing models of noun phrases in Thai. Chapter three is concerned with trying to parse adjectival and adverbial syntagms of Thai. Chapter four is devoted to the parsing models for Thai serial verbs. The hypothesis there presented is the result of successive observations on the general problems of our mother tongue, the Thai language, in particular with regard to natural language processing. This has enabled us to observe that Thai serial verbs play a particular role not only in lexical formation, but also in the syntactic order of the sentence. It is not necessary to say how much the interpretation of the meaning would be obstructed if these verbs were badly analyzed. Quantitatively, Thai serial verbs are not numerous. However, in their pre or post verbal and nominal employment, even at the level of the sentence, the research outcome shows that they play a particular role which deserves to be studied. Chapter five applies the results of chapters 3 and 4 to the implementation of a Thai-French machine translation system in "interactive mode"; we believe that such analysis models for machine translation can be better developed in interactive mode because the problems, which concern the difference of the two distant languages as well as in the lexical formation in syntax, are thereby highlighted. In conclusion, we wish to underline that a Thai-French machine translation system could have many applications in particular in the area of Teaching of French as a Foreign Language for the Thai public or Teaching of Thai as a Foreign Language for French speaking countries

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([312 f.] pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. f. II-XIV

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.