Limitation de l'hypertension artérielle pulmonaire par l'exercice physique chronique chez le rat : implication du métabolisme de la L-arginine

par Lucie Goret

Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain

Sous la direction de Philippe Obert.

Soutenue en 2007

à Avignon .


  • Résumé

    L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une pathologie des artères pulmonaires où l'élévation progressive de la pression artérielle et de la résistance circulatoire aboutit à un remodelage de la paroi vasculaire et une défaillance cardiaque droite. L'HTAP est caractérisée par une altération de la relaxation artérielle pulmonaire induite par une moindre production de monoxyde d'azote (NO), impliquant à un des niveaux de régulation, le métabolisme de la L-arginine. Alors que l'exercice physique chronique, qui potentialise la vasorelaxation médiée par le NO, est largement utilisé dans l'approche thérapeutique de nombreuses maladies cardio-vasculaires, il ne fait pas partie de l'approche thérapeutique classique de l'HTAP. Nous avons émis l'hypothèse que l'exercice physique en endurance, associé à une supplémentation en L-arginine, pourrait limiter l'HTAP induite par l'hypoxie, les effets de l'exercice physique chronique aérobie par l'étude in-vivo de la pression artérielle pulmonaire et ex-vivo des propriétés vasomotrices d'anneaux isolés d'artère pulmonaire. La pression artérielle pulmonaire des rats HTAP entraînés était 18% inférieure à celle des rats non entraînés. Les anneaux d'artère pulmonaire des rats HTAP montraient une altération de la vasorelaxation et une potentialisation des propriétés de vasoconstriction, notamment par altération de la libération endothéliale de NO et diminution de la sensibilité du muscle lisse au NO. L'addition de L-arginine améliorait la vasorelaxation des artères de rats HTAP entraînés mais non des rats HTAP sédentaires, suggérant une altération de la biodisponiblité et/ou de l'utilisation de la L-arginine. Ces résultats pourraient avoir une implication importante pour le traitement de l'HTAP en suggérant l'intérêt de combiner exercice et supplémentation en L-arginine

  • Titre traduit

    Pulmonary artery limitation by chronic exercise training in rats : L-arginine metabolism implication


  • Résumé

    Pulmonary hypertension (PHT) involves pulmonary arteries with progressively increasing blood pressure and circulatory resistance leading to remodelling of pulmonary vessel wall and right heart failure. Impairment of vasorelaxation properties due to reduced nitric-oxide production through L-arginine plays a major role in the pathogeny of this disease. Exercise training is beneficial for the treatment and prevention of cardiovascular diseases, notably by potentiating of nitric oxide pathway. Surprisingly, very few clinical studies incorporated exercise sessions into the therapy of patients with PHT, we hypothesized that combining exercise training and L-arginine supplementation would limit PHT by potentiating nitric oxid-related relaxation. Therefore, we investigated the effect of chronic aerobic exercise training in rats with hypoxia-induced PHT, by measuring in vivo pulmonary artery blood pressure and ex-vivo the vasomotor properties of isolated pulmonary arterial rings. Pulmonary arterial pressure was 18% lower in exercise-trained than in sedentary PHT rats. Pulmonary artery rings of PHT rats showed impaired vasorelaxation and potentiated vasoconstriction with depressed NO production and decreased smooth muscle cell sensibilité to NO. L-arginine addition to th organ bath improved vasorelaxation in pulmonary artery rings of PHT trained but not of untrained rats, pointing to the involment of reduced L-arginine use and/or bioavailability in the endothelial dysfunction. These results might be clinically relevant for the treatment of PHT as synergistic effects of chronic exercise and L-arginine supplementation might be expected

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-208.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T17.07.306
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.