Les éducateurs spécialisés et leur association professionnelle : l'ANEJI de 1947 à 1967. Naissance et construction d'une profession sociale

par Samuel Boussion

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jacques-Guy Petit.


  • Résumé

    L'histoire de l'ANEJI (Association nationale des éducateurs de jeunes inadaptés), créée en 1947 sous l'impulsion de quelques éducateurs du secteur privé exerçant leur métier depuis le début des années 1940, permet de s'intéresser au processus de professionnalisation des éducateurs spécialisés. La recherche s'inscrit dans une perspective d'histoire sociale, souhaitant approcher les modalités de l'installation de cette profession nouvelle dans le paysage de la rééducation des mineurs, en plein essor au tournant de la Seconde Guerre mondiale. La recherche porte pour une part sur l'ANEJI en tant qu'acteur collectif, prise sous l'angle des rapports avec les associations gestionnaires et l'Etat, de ses prises de position sur des questions comme la formation, les techniques et savoirs, l'entrée dans le salariat, ou encore la déontologie et plus généralement ce qui concerne la régulation de la profession et la défense collective des intérêts. Cette approche permet ainsi de distinguer les phases de consolidation ou de repli de l'ANEJI, et d'évaluer son poids au sein de la profession d'éducateur spécialisé. Elle envisage aussi les interactions entre l'ANEJI et la profession au regard des pratiques, depuis l'éducateur-animateur des débuts à l'éducateur travailleur social des années 1960, mais aussi des représentations du métier et de l'identité professionnelle, par exemple à travers le prisme du genre, sur les évolutions de la composition d'un groupe en constante progression.

  • Titre traduit

    Special educators and their professional association : the A. N. E. J. I. From 1947 to 1967. Origins and construction of a social profession


  • Résumé

    Created in 1947 through the impetus given by a few educators from the private sector practising since the early forties, the history of the A. N. E. J. I (literally the national association of educators for maladjusted children) allows us to take interest in the professionalization process of special educators. This research comes within a perspective of social history, willing to approach how this new profession sets up in the community scene of the minors' rehabilitation which was in full expansion at the turning point of World War II. To some extent, the research focuses on the A. N. E. J. I association as a public actor, then looked at it from the angle of its relations with the administrative associations and the State, of its stands concerning issues as training, technique, knowledge, its outset in the wage-earning class, or as deontology and more generally what concerns the profession's regulation and the collective defence of interests. Thus this approach regarding the A. N. E. J. I association permits, in the one hand, to distinguish its different phases of reinforcement and of fallback position ; and on the other hand, to evaluate its weight within the special educators' profession. It also considers its practices from the educator-counsellor of the early stages to the educator-social worker of the sixties, as well as the representations of the profession and its professional identity for instance through the problem of gender concerning the evolutions of a group's structure in constant progress

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (519, 170 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.