Étude de la densitométrie osseuse chez les cyclistes de haut niveau

par Mohammad Shabani

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean Medelli.

Soutenue en 2007

à Amiens .


  • Résumé

    Nous avons étudié en utilisant les critères de l’OMS, la densité minérale osseuse (DMO) chez 73 cyclistes de haut niveau et 32 sujets sédentaires. Le principal résultat de cette étude est que 38. 4 %, 23. 3 % et 30 % des cyclistes de haut niveau présentent des valeurs anormalement basses de leur densité minérale osseuse au niveau de la colonne lombaire, du fémur et de l’avant-bras respectivement. En revanche, cette prévalence d’anomalie n’est que respectivement de 6. 45 %, 3. 13 % 18. 75 % chez les sujets sédentaires. La comparaison des T-scores et de la densité minérale osseuse (DMO) des membres supérieurs et inférieurs entre les cyclistes et les témoins montre une différence significative entre les deux groupes, les témoins ayant des valeurs plus élevées. Dans cette étude, les cyclistes ont été classés en deux groupes: 42 cyclistes professionnels et 31 cyclistes amateurs. Chez les professionnels, nous avons observé une prévalence d’anomalie respectivement de 48 %, 33 % et 38 % au niveau de rachis du fémur et de l’avant-bras. En revanche, chez les amateurs, cette prévalence est respectivement de 26 %, 10 % et 19 %. La comparaison de la DMO des membres supérieurs et inférieurs montre une différence significative entre les deux groupe de cyclistes, les cyclistes amateurs présentant des valeurs plus élevées. Pour tenter d’expliquer la différence existant entre les cyclistes et les sujets sédentaire et également entre les cyclistes professionnels et amateurs, nous avons testé les facteurs influençant la DMO tels que l’âge, les paramètres anthropométriques et nutritionnels


  • Résumé

    We studied the bone mineral density (BMD) at 73 competitive cyclists and 32 sedentary subjects using the WHO criteria. The main result of this study is that 38. 4 %, 23. 3 % and 30 % cyclists have abnormally low BMD values at the rachis, femur and forearm respectively. In sedentary subjects, the prevalence of low BMD is 6. 45 %, 3. 13 % 18. 75 % respectively. The comparison of T-scores and BMD of the upper and lower limbs between the cyclists and the sedentary subjects shows a significant difference between the two groups, the sedentary subjects having higher values. In this study, the cyclists were classified in two groups: 42 professional cyclists and 31 amateur cyclists. In professionals, we observed a prevalence of abnormally low BMD of 48 %, 33 % and 38 % at the rachis, femur and forearm, respectively. Among amateurs, this prevalence is 26 %, 10 % and 19 %, respectively. The comparison of the BMD of the upper and lower limbs shows a significant difference between the two groups of cyclists, the amateur cyclists having higher values. Trying to explain the difference existing between the cyclists and the sedentary subjects as well as between the professional and amateur cyclists, we tested the factors influencing BMD such as age, anthropometric and nutritional parameters

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 ff.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 230-262

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N 2226
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.