Cinétique de la consommation d'oxygène chez les cyclistes professionnels asthmatiques et non asthmatiques

par Hamid Marefati

Thèse de doctorat en Sciences et techniques en activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean Medelli.

Soutenue en 2007

à Amiens .


  • Résumé

    37 cyclistes professionnels (27 ± 4. 1 ans, 179. 7 ± 6. 8 cm, 71. 2 ± 6. 8 kg, VO2max : 67. 55 ± 5. 9 mL. Kg-1. Min-1, Wmax : 415 ± 35W) ont été séparés en deux groupes caractérisés par le statut d’hyperréactivité bronchique à l’effort (BHR); BHR+: N=18, et BHR-: N=19 selon les paramètres suivants: recherche clinique, fonction pulmonaire au repos et après exercice, et test à la methacholine. Les sujets ont réalisé un test incrémental (50W/3min) jusqu'à l'épuisement sur un cyclo-ergomètre. Les paramètres physiologiques ont été mesurés toutes les 30s. Les valeurs moyennes de la dernière minute de chaque palier ont été employées pour l'analyse de régression linéaire au-dessous et au-dessus du seuil ventilatoire (VT). La relation de VO2/W dans le groupe BHR+ au-dessus de VT a montré une pente plus élevée qu’au dessous de VT (0. 561 ± 0. 051 vs 0. 497 ± 0. 031, P<0. 0001), alors que la relation VO2/W était linéaire dans le groupe BHR-. La pente VO2/W au-dessus de VT est significativement plus élevée dans le groupe BHR+ comparé au groupe BHR- (P<0. 05). Dans ce groupe de cyclistes professionnels, le test EFR ne peut pas toujours différencier entre les sujets selon leur statut de BHR. Cependant, il s'avère que la cinétique VO2/W lors d’une épreuve incrémentale peut être un paramètre discriminatoire contribuant au diagnostic de BHR. Un des facteurs possible pour l’excès de VO2 observé au-dessus de VT chez le groupe BHR+ peut être lié au travail des muscles respiratoires pour compenser l'obstruction des voies aériennes


  • Résumé

    37 professional cyclists (27 ± 4. 1 yr, 179. 7 ± 6. 8 cm, 71. 2 ± 6. 8 kg, VO2max: 67. 55 ± 5. 9 mL. Kg-1. Min-1, Wmax: 415 ± 35W) were separated in two groups characterized by Bronchial exercise Hyper Responsivness (BHR); BHR+: N=18 and BHR-: N=19 according to the following parameters: clinical investigation, lung function testing at rest and after exercise, and methacholine challenge. Subjects performed an incremental test (50W/3min) until exhaustion on a bike ergometer. Physiological parameters were measured continuously and recorded every 30s. The values of the last minute of each completed step were averaged and used for regression analysis below and above the ventilatory threshold. During the incremental test, the VO2/W relation of the BHR+ group exhibited a breakpoint with a steeper VO2 /W slope above compared to below VT (0. 497 ± 0. 031 vs. 0. 561 ± 0. 051, P<0. 0001) while the VO2/W relation was linear in the BHR- group. The VO2/W slope above VT was significantly higher in BHR+ compared to BHR- (P<0. 05). In this group of professional cyclists, lung function testing cannot always differentiate between subjects according to their BHR status. However, it appears that the VO2 kinetics during an incremental exercise test can be a discriminatory parameter contributing to the diagnosis of BHR. A possible factor for the excessive VO2 observed at workloads above VT in BHR+ may be the increased solicitation of respiratory muscles to compensate airways obstruction

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-207 ff.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 176-207. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N 2230
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.