Evolution et modélisation tridimensionnelle du palais osseux des hominidés fossiles dans la perspective de l’acquisition du langage articulé

par Elise Jeusel

Thèse de doctorat en Paléontologie humaine

Sous la direction de Bertrand-Yves Mafart et de Daniel B. Nahon.

Soutenue en 2007

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Evolution and three-dimensional modelisation of hard palate of fossil hominids in the prospect of articulated language acquisition


  • Résumé

    Le langage articulé moderne repose sur des bases anatomiques non conservées lors de la fossilisation. Seul le palais osseux est conservé. Ce travail a consisté à étudier cette structure complexe anatomiquement, métriquement et d’un point de vue tridimensionnel. Le matériel utilisé regroupe des Homo sapiens modernes, des grands singes et des hominidés fossiles. L’étude de cette cavité fonctionnelle a été effectuée à l’aide de silicone et d’un digitaliseur. Douze caractères non-métriques ont été étudiés. Certains montrent une évolution diachronique des premiers hominidés aux plus récents. L’anatomie palatine se complexifie avec une réorganisation spatiale. Le palais semble se moderniser avant le reste de la base du crâne. Ainsi, un palais quasi moderne existe dès les Homo erectus européens alors que la base du crâne n’a pas encore atteint sa flexion moderne. Un palais apte à la production d’un langage articulé de type moderne est donc en place chez ces hominidés. Cependant, la production du langage faisant intervenir de nombreux paramètres et fonctions physiologiques telles que le cerveau, il est donc impossible à partir du seul palais osseux de connaître le moment de l’émergence d’un langage articulé chez les hominidés fossiles.


  • Résumé

    The modern articulated language rests on anatomical basis not preserved during fossilization. Only the bony palate is preserved. This work has consisted to study this complex structure anatomically, metrically and three-dimensionally. The studied material is composed of modern Homo sapiens, great apes and fossil hominids skulls. This functional cavity was studied with silicone and a digitizer. Twelve nonmetric palatine traits have been studied. Some show a diachronic evolution from first to more recent hominids. The palate tends to be more complex with a spatial restructuration, and to modernize before the posterior part of the basicranium. That way, a modern-like bony palate exists since Europeans Homo erectus whereas the basicranium has not attained his modern flexion. A palate suited to the production of modern articulated language is set up among these hominids. However, many parameters and physiological functions like cerebral one contribute to the language production ; therefore it is impossible starting from the bony palate to know the moment of the emergence of an articulated language in the fossil hominids.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 325-344

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200065418

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 AIX3 0035
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.