Ouverture aux échanges internationaux et productivité totale des facteurs : une analyse au niveau des firmes

par Marion Dovis

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patricia Augier et de Jean-Louis Reiffers.


  • Résumé

    Nous étudions l'effet de l'intensification des échanges sur la productivité totale des facteurs (PTF) des firmes espagnoles, tout en portant un intérêt particulier à la mesure et au concept de la PTF. Dans le chapitre 1, nous étudions précisément les hypothèses et les fondements des mesures de la PTF en mettant en évidence leurs spécificités. Dans le chapitre 2, nous comparons les mesures de PTF obtenues en appliquant chacune des méthodes à un panel d'entreprises turques. Les deux chapitres qui suivent cherchent à comprendre comment les firmes espagnoles ont réagi à la forte intégration de leur économie dans les échanges internationaux. L'étude du lien entre les importations et la PTF dans le chapitre 3 montre que les entreprises ont accru leur PTF, à la fois en réaction à l'accroissement de la concurrence et en bénéficiant des effets externes de la diffusion technologique. Le chapitre 4 se consacre à l'analyse du lien entre les exportations et la PTF. Nos résultats confirment l'hypothèse d'auto-sélection des firmes (le niveau de productivité conditionne la décision d'exporter). En revanche, les entreprises qui exportent le plus, ne sont pas les plus productives. Nous montrons que la part des exportations semble liée au type de bien exporté et, plus précisément, à son intensité technologique. Les hypothèses d'auto-sélection conscient et d'apprentissage à l'exportation sont confirmées.

  • Titre traduit

    International trade openness and total factor productivity : a firm level analysis


  • Résumé

    This work aims at studying the impact of trade intensification on total factor productivity (TFP) of Spanish firms, while taking a particular interest to TFP measure and concept. In chapter 1, we accurately study assumptions and basis of TFP measures and emphasize their specificities. In chapter 2, we apply each method on a panel of Turkish firms in order to obtain TFP measures and compare them. In both next chapters, we try to anderstand how Spanish firms reacted to the integration of their economy in international trade. The study of the link between imports and TFP in chapter 3 shows an increase in TFP of firms due to a competition effect and technology effect. The chapter 4 concerns the analysis of the link between exports and TFP. Our results confirm the hypothesis of fims self selection (productivity level determines the decision to export). However, firms which export the larger part of their production are not the most productive. We explain that the intensity of exports seems to be linked to the type of exported goods, and more precisely to the technological intensity incorporated in exported products. The hypothesis of conscious self selection and learning by exporting has been confirmed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p 271-287

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 07/AIX2/4027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.