Approches physiologique et moléculaire de la calcification et de la "light-enhanced calcification" chez le corail Scléractiniaire Stylophora pistillata (Esper, 1797)

par Aurélie Moya

Thèse de doctorat en Biosciences de l'environnement, chimie et santé

Sous la direction de Denis Allemand.

Soutenue en 2007

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Les récifs coralliens, majoritairement édifiés par les coraux Scléractiniaires, constituent la plus importante construction biologique à l’échelle mondiale. De nombreux coraux Scléractiniaires établissent une symbiose avec un Dinobionte photosynthétique. Cette symbiose est responsable, entre autres, d’une stimulation de la calcification des coraux en présence de lumie��re, phénomène décrit sous le terme de “light-enhanced calcification” (LEC). Malgré de nombreuses recherches, les mécanismes responsables de ce phénomène de LEC restent méconnus. Ma thèse a consisté en l’étude de la calcification et du phénomène de LEC chez le corail Stylophora pistillata par une double approche physiologique (caractérisation du phénomène chez cette espèce, cycle journalier, temps de transition) et moléculaire (caractérisation moléculaire et localisation tissulaire d’une anhydrase carbonique impliquée dans le processus de calcification, régulation transcriptionnelle entre les conditions "Jour" et "Nuit").

  • Titre traduit

    Physiological and molecular approaches of calcification and "light-enhanced calcification" phenomenon in the Scleractinian coral Stylophora pistillata (Esper, 1977)


  • Résumé

    Scleractinian corals are the main calcifying organisms of coral reefs. Most scleractinian corals establish a symbiotic relationship with phototrophic Dinoflagellates. This symbiosis is responsible for the stimulation of coral calcification by light, a phenomenon called “light enhanced calcification” (LEC). Despite numerous studies performed on this subject, the mechanisms linking photosynthesis of the symbionts to coral calcification remain largely unknown. The aim of the present work is to gain a better understanding of the calcification process and of the “light-enhanced calcification” phenomenon in the scleractinian coral Stylophora pistillata (Esper, 1797), using both physiological (characterization of the LEC phenomenon in S. Pistillata, daily cycle, time transitions) and molecular approaches (molecular characterization and tissular localization of a carbonic anhydrase involved in the calcification process, transcriptional regulation between light and dark conditions).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p.201-231

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 47345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.