Régulation moléculaire de la croissance musculaire chez l'embryon de poulet

par Marie [Céline] Manceau

Thèse de doctorat en Biologie des eucaryotes

Sous la direction de Christophe Marcelle.

Soutenue en 2007

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Chez les vertébrés, tous les muscles squelettiques du corps et des membres dérivent des somites, qui sont des structures transitoires du mésoderme. La formation des muscles embryonnaires à partir de la partie dorsale des somites, appelée dermomyotome, s’effectue en deux étapes. Au cours d’une première étape de morphogenèse, les cellules épithéliales des quatre lèvres du dermomyotome forment un muscle primitif constitué de fibres musculaires mononucléées et post-mitotiques. Au cours d’une seconde étape de croissance, les cellules de la partie centrale du dermomyotome donnent naissance aux progéniteurs musculaires embryonnaires, capables de proliférer et de se différencier en fibres musculaires. Les progéniteurs musculaires contribuent ainsi à la croissance des muscles tout au long de l’embryogenèse. Au cours de ma thèse, je me suis intéressée aux mécanismes moléculaires régulant la biologie des progéniteurs musculaires. J’ai pu montrer que les facteurs de transcription Pax3 et Pax7 contrôlent la spécification des cellules du dermomyotome au lignage myogénique, en amont de l’activation de Myf5 et de FGFR4. Des résultats préliminaires suggèrent que deux sous-populations de progéniteurs musculaires peuvent être distinguées au sein des masses musculaires, en fonction de leur taux de prolifération et de leur réponse à l’activité de Pax3 et Pax7. J’ai également pu montrer que Myostatin, un membre de la superfamille des TGFβs connu pour réguler négativement la croissance musculaire chez l’adulte, provoque l’arrêt du cycle cellulaire et la différenciation des progéniteurs musculaires embryonnaires. Cette action peut être inhibée par l’antagoniste de Myostatin, Follistatin. Les résultats que j’ai obtenus indiquent que la signalisation Myostatin, agissant de manière à limiter la taille du pool de progéniteurs musculaires, est un régulateur majeur de l’homéostasie des muscles embryonnaires.

  • Titre traduit

    Molecular regulation of muscle growth in the chick embryo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f.138-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 46083
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.