Biogenèse des complexes respiratoires : le cas de la nitrate réductase A d'Escherichia coli

par Alexandra [Karen] Vergnes

Thèse de doctorat en Microbiologie moléculaire et biotechnologies

Sous la direction de Axel Magalon.


  • Résumé

    La biogenèse des métalloenzymes - de la synthèse d’un précurseur protéique à l’obtention d’une enzyme physiologiquement active - est un processus complexe qui nécessite de coordonner l’insertion des centres métalliques au repliement et à l’assemblage des sous-unités de l’enzyme. Au cours de ma thèse, je me suis intéressée à la biogenèse d’un complexe respiratoire de type molybdoenzyme, la nitrate réductase A d’Escherichia coli. Il s’agit d’un complexe membranaire hétérotrimérique (NarGHI) contenant huit centres métalliques : la sous-unité catalytique NarG contient le cofacteur à molybdène (Moco) et un centre fer-soufre (FS0), la sous-unité de transfert d’électrons NarH contient quatre centres fer-soufre (FS1 à FS4) et la sous-unité d’ancrage NarI possède deux hèmes de type b. La protéine chaperon spécifique NarJ joue un rôle essentiel dans l’activité du complexe nitrate réductase. Nous avons mis en évidence un complexe de protéines chargé d’assurer les étapes finales de biosynthèse du Moco et son transfert aux diverses apoenzymes de la cellule. Nous avons aussi identifié deux sites d’interaction distincts de la protéine NarJ sur la sous-unité catalytique NarG. La fixation de NarJ sur l’extrémité N-terminale de NarG est responsable du contrôle de l’adressage du complexe NarGH à la membrane et, de manière indirecte, de l’insertion de l’hème b dit proximal dans le cytochrome NarI. La fixation de NarJ sur le second site permet l’insertion des centres métalliques de la sous-unité NarG (FS0, Moco). La fixation de NarJ sur ces deux sites assure la coordination entre les étapes d’insertion des centres métalliques et d’assemblage du complexe NarGHI. Ainsi, un rôle central du chaperon NarJ a été mis en évidence dans la biogenèse du complexe nitrate réductase.

  • Titre traduit

    Biogenesis of respiratory complexes : the nitrate reductase A of Escherichia coli


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : p.101-112

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 45112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.