Modulation de l'activation lymphocytaire T dans l'asthme et le rejet chronique de transplantation pulmonaire

par Karine Botturi-Cavailles

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Antoine Magnan.


  • Résumé

    L’activation des lymphocytes T (LT) est un évènement majeur de la réaction inflammatoire de la pathologie bronchique. Notre travail a porté sur l’étude de l’activation des LT dans l’asthme et la bronchiolite oblitérante (BO) des transplantés pulmonaires. Dans l’asthme, nos résultats montrent une activation Th1 de base (IFN-γ+ augmentés), associée à un déficit en LT régulateurs (Treg) (CD4+CD25+Foxp3+ et CTLA-4+ diminués). Dans l’allergie, c’est la stimulation spécifique qui induit une activation Th2 (CD28+, IL-4+ et IL-13+ accrus) et un déficit en Treg (CD4+CD25+Foxp3+, CTLA-4+, IL-10+ diminués). Par l’utilisation d’anticorps anti-corécepteurs nous avons pu démontrer que la production d’IL 4 dépend de l’engagement d’ICOS et CD28, alors que celle d’IL-13 passe en plus par CTLA-4. Dans l’allergie, l’étude de l’expression des récepteurs à l’histamine HR1 et HR2 et l’utilisation d’un agoniste inverse de HR1, a permis de mettre en évidence le rôle de ce récepteur dans l’activation Th2. Chez les transplantés pulmonaires, nous avons étudié plus particulièrement l’interaction cellule dendritiques (DC)/LT et analysé le phénotype de ces cellules en présence d’antigène bactérien ou d’anticorps anti-corécepteur. Les DC des sujets sains sont immatures par rapport à celles des BO (CD80+ et CD83+ diminuées, IDO+ accrue) et induisent les Treg (CD4+CD25+Foxp3+, IL-10+, CTLA-4+ augmentés et LT IL-13+, IL-4+ et ICOS+ abaissés). Ce résultat, qui est conservé après stimulation bactérienne, dépend de l’engagement de CTLA-4.

  • Titre traduit

    Modulation of T cell activation in asthma and chronic lung allograft rejection


  • Résumé

    T cell activation is a major event of the inflammatory reaction in bronchial pathology. The aim of our work was to study T cell activation in asthma and bronchiolitis obliterans syndrome (BOS) in lung transplant recipients (LTR). In asthma, our results show a basal Th1 activation (up-regulation of IFN-γ+), associated with a deficit in T regulatory cells (Treg) (decreased CD4+CD25+Foxp3+ and CTLA-4+). In allergy, the allergen-specific stimulation induced a Th2 activation (increased CD28+, IL-4+ and IL-13+) and a deficit in Treg cells (decreased CD4+CD25+Foxp3+, CTLA-4+, IL 10+). The use of anticoreceptors antibodies leads us to demonstrate that IL-4 production was dependant on ICOS and CD28 engagement, whereas IL-13 production also depends on CTLA-4. In allergy, the study of histamine receptor 1 (H1R) and H2R expression as well as the use of H1R inverse agonist, also demonstrated the role of H1R in Th2 activation. In LTR, we studied the dendritic cells (DC)/T cell interactions and analysed the cell phenotype in the presence of bacterial compounds or anti-coreceptors antibodies. DC from healthy LTR are immature when compared to those from BOS (decreased CD80+ and CD83+, increased IDO+) et induced a tolerant phenotype of T cells (CD4+CD25+Foxp3+, IL-10+, CTLA-4+ increase and IL-13+, IL-4+, ICOS+ decrease). This result, which is conserved after bacterial stimulation, is dependant on CTLA-4.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Annexes : Bibliogr.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2007/AIX2/0695Ubis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.