Développement d'un outil de type macroarray pour la détection et la quantification de pathogènes humains émergents dans l'eau : legionella pneumophila et escherichia coli O157:H7

par Romain Bertrand

Thèse de doctorat en Biosciences de l'environnement

Sous la direction de Benoît Roig.


  • Résumé

    Les pathogènes d'origine hydrique peuvent menacer les approvisionnements en eau potable, les eaux utilisées à des fins récréatives, pour l'agriculture et l'aquaculture et contaminer les réseaux d’eau. L. Pneumophila et E. Coli 0157:H7 ont émergé profitant d’un nouvel écosystème hydrique créé par l’Homme, de modifications de nos modes d’alimentations. Ces pathogènes ayant d’importantes répercutions sur la santé, il est nécessaire de les détecter rapidement et à faible dose. L’objectif a été de développer, d’évaluer, d’appliquer un macroarray permettant de détecter et quantifier les Legionella, E. Coli O157:H7 dans des matrices liquides de plus ou moins grande complexité et dans une gamme de concentrations ayant une réalité environnementale. Cette méthode rapide pourrait permettre la mise en place d’un système d’auto-surveillance dans les réseaux d’eau. Elle pourrait être adaptée à un système d’alerte et répondre aux besoins en terme de contrôle du risque infectieux.

  • Titre traduit

    Development of a macroarray for multiplex detection and quantification of human pathogens in water


  • Résumé

    Waterborne pathogens could threat drinking water supply, water used for swimming, for agriculture, aquaculture and contaminate water network. L. Pneumophila and E. Coli 0157:H7 have emerged taking advantage of creating new hydric ecosystem by humans, due to modifications of food habits. These pathogens must be detected rapidly and at low doses because they have important health effects. The objective of this work was to develop, to evaluate, and to apply a macroarray allowing detection and quantification of Legionella, E. Coli O157:H7 in more or less complex water templates and in a realistic environmental concentration range. This rapid method should allow the use of monitoring systems in network water. It should also be adapted to alert systems and should reply to requirements of infectious risk control.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (327 f.)
  • Annexes : Bibliogr., 299 réf. dont 3 adresses de sites internet. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2007/AIX2/0674Ubis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.