Influence des agents génotoxiques, des facteurs individuels et du mode de vie sur le contenu centromérique des micronoyaux

par Gwenaëlle Iarmarcovai

Thèse de doctorat en Biogénotoxicologie et mutagenèse environnementale

Sous la direction de Alain Botta et de Thierry Orsiere.


  • Résumé

    La technique du FISH (sondes pancentromériques) a été associée au test des micronoyaux (MN) avec blocage de la cytodiérèse pour déterminer : (i) le contenu centromérique de MN de lymphocytes périphériques de travailleurs professionnellement exposés, de patients cancéreux et de volontaires sains et (ii) leur modulation du fait de l’exposition professionnelle, du tabagisme, de la consommation d’alcool, de l’âge, du sexe et du polymorphisme génétique. Divers mécanismes pourraient être à l’origine des MN centromériques : les MN monocentromériques reflèteraient des anomalies de migration, et les MN multicentromériques des anomalies de duplication du centrosome. L'analyse séparée des MN centromériques pourrait améliorer la compréhension des mécanismes de dysfonctionnements cellulaires à leur origine, et permettre de mieux situer le test des MN en terme de mise en évidence d’effets environnementaux, d'instabilité chromosomique, et, in fine, de prévention et/ou prédiction du risque cancérogène.

  • Titre traduit

    Influence of genotoxic agents, host factors and lifestyle on the number of centromeric signals in micronuclei


  • Résumé

    Fluorescent in situ hybridization using pancentromeric DNA probes was combined with the cytokinesis-block micronucleus (MN) assay to determine: (i) chromosome damage (MN frequency and number of centromeric signals) in peripheral lymphocytes of occupationally exposed workers, cancer patients and healthy donors, (ii) their modulation due to occupational exposure, smoking habit, alcohol consumption, age, gender, and genetic polymorphisms. Two alternative pathways of chromosome loss would exist: impaired chromosome migration, leading to increased monocentromeric MN, and centrosome amplification, possibly leading to multicentromeric MN. Scoring the number of centromeric signals provides additional information about the mechanisms of cellular dysfunctions in the origin of centromeric MN, may improve the sensitivity of the MN assay in detecting environmental effects and chromosome instability, and would more specifically define the prevention and/or prediction of cancer risk with this assay.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182-[70] f.)
  • Annexes : Bibliogr., 331 réf. dont 2 adresses de sites Internet

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2007/AIX2/0660Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.