Fibrillation auriculaire et étirement atrial

par Jérôme Kalifa

Thèse de doctorat en Biologie des eucaryotes

Sous la direction de Monique Bernard.


  • Résumé

    La fibrillation auriculaire (FA) est fréquemment associée à la dilatation atriale cependant les mécanismes électrophysiologiques et métaboliques sont mal connus. Nous avons utilisé un modèle expérimental de FA suivant une augmentation aigüe de la pression intra-auriculaire. Avec des méthodes de cartographie optique nous avons montré que des sources électriques localisées dans la région postérieure de l’oreillette gauche maintiennent l’arythmie. L’étude des conséquences métaboliques de la FA liée au stretch a montré un état de dissociation entre production et utilisation de l’énergie. L’arrêt de la fibrillation auriculaire par des bloqueurs des canaux sodiques repose sur un élargissement et une dérive accrue du centre de rotation des ondes spiralées maintenant l’activité fibrillatoire. Cependant, après un étirement atrial aigu, les mécanismes d’action de différentes classes d’anti-arythmiques sont comparables.

  • Titre traduit

    Atrial fibrillation and mechanical stretch


  • Résumé

    Atrial fibrillation (AF) is frequently associated with atrial dilatation but the electrophysiological mechanisms and the metabolic consequences of myocardial stretch are not well understood. We used an acute stretch-related atrial fibrillation experimental model to investigate the electrophysiological and metabolic characteristics of this arrhythmia. Optical mapping recordings revealed that sources were localized in the posterior left atrium and maintained AF. Besides, a metabolic investigation of one hour of stretch-related atrial fibrillation showed a specific status of impaired energy utilization. The mechanism of AF termination by sodium channels blockers in non-dilated atria was an increased core size and drift of spiral wave that maintained the fibrillatory activity. Furthermore, in stretched atria the electrophysiological mechanism of various antiarrhythmic drugs was comparable, suggesting a modulation of their action by atrial stretch.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107-[46] f.)
  • Annexes : Bibliogr., 113 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2007/AIX2/0655Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7334
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.