Satire, ironie et esthétique subversive dans l'oeuvre d'Irmtraud Morgner

par Catherine Teissier

Thèse de doctorat en Langues, lettres et arts

Sous la direction de Ingrid Haag.

Soutenue en 2007

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    La présente étude est le premier travail en français consacré à l'ensemble de l'oeuvre d'Irmtraud Morgner (1933-1990). Elle s'attache à dégager la sécificité de l'écriture morgnérienne dont le principe moteur est un rire féminin et subversif, et à rendre compte de l'évolution de ses formes d'expression. Montrant tout d'abord que le rire naît d'un conflit intérieur lié à la conjonction de la biographie et du contexte socio-politique, notre étude s'attache dans un second temps au développement grandissant de la satire, de la parodie et de l'ironie dans les romans de 1965 à 1972. Une troisième partie est consacrée à l'apogée du rire au coeur de l'esthétique subversive dans "Vie et aventure de la Trobairitz Béatrice" (1974) et à ses limites avec "Amanda" (1983). Pris en étau entre le contexte des années quatre-vingt (course aux armements, destructions écologiques, désillusion idéologique) et la nécessité de résister, le rire fait finalement place au silence.

  • Titre traduit

    Satire, parody and irony in the work of Irmtraud Morgner


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (510 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 481-510.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.