Penser la Vie : la Vie comme Liaison

par Jean-Yves Heurtebise

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Livet.

Soutenue en 2007

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Il y a deux manières communes de définir la vie : comme organisme à travers la science biologique ou comme sujet à travers l'analyse psychologique. Or, la définition classique du vivant repose sur une opposition entre le monde organique et le monde inorganique dont la biologie contemporaine a montré la limite. La cosmologie montre qu'on ne peut plus définir la vie matérielle objective par référence au seul vivant : tout dans l'univers vit et devient, naît et se transforme. D'autre part, la définition psychologique du vécu implique une concepion idéaliste refermant le sujet sur lui-même. Or, la vie psychique subjective est l'aventure d'une individuation singulière au contact d'événements trouant la trame ordinaire d'existence. "Penser la vie de façon philosophique demande de replacer le biologique à l'intérieur du cosmologique et de trouver, derrière la personne et ses propriétés, l'individu et ses devenirs". La vie comme liaison désigne moins une chose (sujet psychologique ou objet biologique) qu'un processus défini par les événements de relations le constituant dans le temps.

  • Titre traduit

    Thoughts about life : life as a connecting process.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.