La clinique par l'écrit : une étude des fonctions de l'écriture du sujet dans des cas de psychoses

par Laurent Combres

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Lapeyre.

Soutenue en 2007

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    La relecture des travaux de Freud et Lacan suivie de l'interprétation du travail d'écriture de deux jeunes adultes psychotiques rencontrés par le biais d'un dispositif clinique nous conduit à formuler l'hypothèse suivante : chez des sujets structurés sur le mode de la psychose, peut exister une pratique de l'écriture qui n'est pas création littéraire, mais qui soutient l'inscription sociale de ces mêmes sujets, sans les désagréments causés par la formation de substituts psychotiques et ce qu'ils sont seulement comme tentatives d'inscriptions. Nous montrons alors que d'une manière générale, de telles pratiques de l'écriture réinscrivent dans l'appareil psychique l'élément affectif et/ou l'élément représentation au départ rejeté par la problématique psychotique.

  • Titre traduit

    The clinical with writing : a study of writing practices fonctions for the subject in cases of psychosis.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

La clinique par l'écrit : une étude des fonctions de l'écriture du sujet dans des cas de psychoses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 194-207. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.